Ça aurait pu être une très belle journée pour pédaler aujourd’hui, c’était sans compter sur ce violent vent de face que nous avons eu durant la deuxième partie de notre sortie, un vent qui a eu la faculté de nous épuiser, Philippe Bonnard, Gilles Caffiaux et moi-même.

Au Déluge, nous étions 10 cyclos, et le trio ci-dessus a pris la direction de Janvry sous l’impulsion de Gilles qui avait une idée en tête alors que le gros de la troupe s’est dirigé vers Bel-Air. Gilles voulait refaire un circuit que nous avions fait début juin et qui nous avait fait monter Milon-la-Chapelle et ses 16-17%. Après tout, pourquoi pas ? Et cette bosse s’est montée selon les possibilités de chacun d’entre nous, sans esprit de compétition, mais qu’elle est dure sur le final, malgré mon 32×21.

Pour la suite, pas grand-chose à dire, sinon ce vent de face, très pénalisant dans notre avancée, je ne devrais pas dire « notre », car je n’ai fait qu’essayer de suivre les roues aujourd’hui, et encore péniblement, je n’étais pas dans un bon jour (à quoi peut tenir la forme ?) et j’ose espérer que ce n’est pas le début de mon déclin.

Gilles nous en dira plus sur le kilométrage et la moyenne, mais elle n’a pas dû être élevée.

Yves


Comme le dit Yves un peu plus haut que le retour avec le vent de face nous a totalement vidé, d’ailleurs la dernière difficulté dans Morangis je l’ai monté avec les oreilles comme on le dit dans le jargon cyclos.

Sans cela c’est un parcours que j’apprécie il est vrai que la montée de Milon-la-Chapelle est duraille « d’ailleurs j’ai amélioré mes segments strava dans cette montée » mais ensuite le haut plateau est plutôt sympathique, Philippe a apprécié ces moments.

La moyenne pas très élevée dus au dénivelé et surtout au vent de face, heureusement que nous n’étions pas sur un 200 km.

La température avoisinant les 30° sur le retour commençait à se faire voir sur le physique.

La récupération étant faite nous remettrons cela jeudi.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.