mercredi 15 juin 2016
par  Yves DANIELLOU

 

Comme peuvent le laisser voir les deux photos jointes, le temps n’était pas avec nous ce matin, tout au moins à l’heure du départ du Déluge, car nous sommes tous arrivés là-haut en court ou avec des manchettes, mais une pluie fine est intervenue et avec cela beaucoup d’interrogations parmi nous, car elle mouillait pas mal et le ciel n’était guère encourageant. Nous étions environ une dizaine et je crois bien que six d’entre nous ont préféré rebrousser chemin. Il était 9 h 15. André, Philippe, Jean-Michel et moi-même avons opté pour persévérer un peu et pour ce qui concerne André et moi-même, nous envisagions même de tourner à gauche à Bel-Air pour rentrer par Arpajon. La pluie s’étant légèrement estompée et les nuages devenant plus clairsemés (il y avait du vent), nous continuons direction La Belle-Etoile, puis en face vers Breuillet. En haut de la bosse, nous bifurquons sur La Tuilerie et nous débâchons pour rebâcher 2-300 mètres plus loin !!! Saint-Chéron est traversé, puis le passage à niveau où nous attendons Jean-Michel, en vain, avant d’attaquer la Petite Beauce. A Souzy-la-Briche, nous redébâchons et faisons la pause, avant de repartir vers Villeconin, Chauffour, Etréchy, Saint-Fiacre, Villeneuve-sur-Auvers, la descente des Poupettes, Bouray-sur-Juine, Saint-Vrain, Vert-le-Grand, où Philippe nous quitte, Bondoufle et la zone industrielle de la Marinière.

78 km au compteur et surtout pas de regret d’avoir persévéré, car nous avons fait les deux-tiers de la sortie sans pluie, par une température agréable.

Yves.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.