Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 20 septembre 2015
par  Franck

 

Ce matin, pas mal de monde au RDV mairie même si certains sont allés à Créteil (Philippe notamment) ou Yerres. Très vite se forme le groupe 1 qui perdra dans les 15 premiers kilomètres trois éléments : Jean-Marc Pineau , Gérard Bez et Christian Tella. Ils constitueront le groupe 2 qui, en raison de la forte affluence dans le groupe 1, est souvent réduit à quelques éléments.

Au final, le groupe 1 sera constitué de son capitaine de route André et de 7 autres cyclos : Christophe, Thomas, Alex, Guillaume, Charles, Francis et moi.

Avec André, l’allure est bien plus régulière que lors de ma dernière sortie il y a 15 jours et c’est tant mieux car je traîne encore un tous récurrente. A tel point que les derniers discutent au fond de la classe !

Dans les bosses, par contre, ça flingue un peu, Alex démontre sa forme et Francis et moi sommes attendus par nos compères à chaque fois.

André demandera après Mondeville à Alex qui avait, jusqu’à présent, joué au serre-file de participer au relais. Christophe et André avaient assuré un gros tempo sur le plat puis sur la majeure partie de la montée pour se faire « sauter » par 3 ou 4 fous furieux.

Le capitaine joue son rôle et je trouve ça bien même si, connaissant Alex, il était resté derrière pas pour se planquer mais plutôt pour surveiller d’éventuels lâchés.

La pause s’effectuera classiquement peu après Etrechy et les 50 derniers kilomètres seront avalés rapidement. Au final : 95 kilomètres, 3h18, 670 m de D+ et une moyenne de 29 km/h.

Sur le plat, ce groupe 1 a vraiment trouvé une homogénéité incroyable avec une allure rapide mais régulière avec des relais pris par les plus costauds du jour.

Au programme samedi, Sceaux-Houdan (160km) avec André, Charles, Thomas. Ca promet !!!

 

Commentaires

dimanche 20 septembre 2015 à 21h01 – par  Franck

Bon, j’ai envoyé la version avec les fautes d’ortographe ! Désolé.

lundi 21 septembre 2015 à 23h53 – par  Francis

Franck est bien gentil, mais j’étais lâché à chaque bosse alors que mes compagnons de route montaient groupés.
Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.