dimanche 27 mars 2016
par  Franck, Pierre

 

Bizarrement il n’y pas foule quand nous arrivons à la mairie avec Thibaud. La pluie forte de cette nuit et le changement d’horaire auraient-ils refroidi les ardeurs de nos compagnons de route ?

Nous partons ainsi à : Francis, Thibaud, Bertrand, Pierre + 2 externes et Loïc qui nous rejoindra un peu plus loin. Nous roulerons finalement à 8.

Une fois n’est pas coutume, nous prenons le vent à l’aller. Et quel vent ! Il fallait vraiment bagarrer pour avancer dans ce fort vent. Mais comme presque tout le monde prend son relais, notre groupe n’avance pas si mal que ça.

Sur la piste cyclabe de Saint-Vrain, Pierre est décroché dans le vent. Les saviniens l’attendent et notre groupe se reforme puis reprend sa marche. Pierre qui, au départ, avait décidé de faire le 4.3 décide de basculer sur le 4.2 lorsque Thibaud et moi lui proposons de l’accompagner.

En effet, ayant fait tous les deux 75 bornes la veille pour assurer au moins une sortie avec cette météo incertaine, le 4.2 nous va très bien.

Après Morigny, la bosse de Briere-les-scellés fera de gros dégâts. Pause générale en haut : arrêt pipi, restauration. Enfin le vent nous est désormais favorable.

Loïc se fendra même d’un petit : « c’est facile le vélo ! » tant la différence est palpable. Sur le plateau, ça envoit !

A Villeconin et comme convenu, nous laissons nos compères partir sur le 4.1. Certes le vent est favorable mais ce sont désormais les pentes qui jouent contre nous avec la bosse après Breuillet, Bel Air que nous montons de concert et très tranquillement et enfin l’Escargot où, en haut, nous laissons Pierre rentrer sur Savigny.

Je laisse Thibaud à Palaiseau. Une nouvelle fois, il ne franchira pas la barre des 100 km (92.3 km pour lui) tandis que les quelques kilomètres (5) qui me séparent de chez lui me permettent de le faire : 102 km, 832 m de D+ et une moyenne de 25.8 km/h. Les vélos sont bon pour un sacré nettoyage !

J’espère que nous n’aurons pas ce type de vent pour le 220 de Boulogne de samedi prochain déjà suffisamment difficile dans des conditions normales. D’autant plus que je n’ai pas l’impression qu’il y aura foule parmi les saviniens…

Franck

Ce matin peu de monde à la mairie,dans notre groupe :

Franck,Thibaud, Francis,Bertrand et moi plus 2 exter de chez Babou ,à Bondoufle nous récupérons Loïc.

ça ne me rassure pas car je sais comment roulent les 3 derniers nommés. La pluie était annoncée pour 11h donc j’étais décidé de faire le 4.2 84 km.

Alors que le groupe 1 était parti pour le 4.1 92 km.

À la séparation des deux circuits Franck et Thibaud sont restés avec moi , merci à eux deux.

À 11h30 j’étais à la maison, pas de pluie mais par contre comme les
routes étaient bien humides encore le vélo à nettoyer.

Pierre

 

Commentaires

lundi 28 mars 2016 à 08h08 – par  Yves DANIELLOU

Frank a très bien analysé la situation dans son compte rendu, tout au moins pour ce qui me concerne. Pour avoir été pris sous les très fortes giboulées dans la nuit de samedi à dimanche, je reconnais que je n’ai pas mis mon réveil à sonner. Ceci étant, j’aurais très bien pu sortir, mais le vent m’en a dissuadé. Et le contexte est le même ce matin, voire plus critique.

Il faut de la motivation pour sortir. Personnellement, j’attends des jours meilleurs.

lundi 28 mars 2016 à 09h46 – par  Philippe

Bonjour à tous. J’ai profité du week-end pascal pour faire une sortie de 150 kms à Montargis. Périple dans ma région natale de l’Yonne. Parcours difficile et très venteux accompagné de 2 cyclos de Fleury-Les-Aubrais. J’ai apprécié cette sortie. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.