Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 18 octobre 2015
par  Gilles

 

Côteaux et Vallées 85 km, le groupe 1 en forme avec ces éléments fort était bien représenté.

André Cazals, Christophe Allyre, Guillaume Leygnier, Thomas Caussė, Thibaud Vergé, Franck Humblot, Philippe Bonnard, Yves Daniellou, Didier Desmoulins et moi.

Un départ de nuit avec Limeil-Brévannes plutôt tranquille, d’un seul coup à l’approche du faut plat de la montée de Villejust André embraye le rythme un ton au dessus décroché avec Yves on se dit qu’aujourd’hui nous n’arriveront pas à tenir la distance.

Au premier contrôle km 37 nous décidons en accord avec André de former un second groupe Franck, Yves, Philippe et moi.

Finalement nous avons bien roulés tout les quatre, sur le final on est revenu sur le GR2 parti sur le 65 km.

Un parcours exigeant bien fléché un accueil parfait, le temps un peut frais mais convenable, des routes bien humides aura raison de la saleté sur le vélo.

Je pense qu’il faut se faire une raison et créer un GR1 bis.

À bientôt pour d’autres aventures…..

Gilles.

 

 

Commentaires

mardi 20 octobre 2015 à 07h22 – par  Gilles

Oui tu a raison Franck, finalement tu à bien roulé en prenant des relais bien appuyés, le faite de changer de vélo ? avant on trouvait nos anciennes monture très bien et quand on les reprends on a l’impression de rouler sur des chars, je pense que cela se passe dans notre tête aussi.

lundi 19 octobre 2015 à 21h06 – par  Franck

J’ai préféré rester avec le deuxième groupe car je me sentais un peu court (en plus d’avoir le mulet) et plutôt que de perdre de l’énergie à essayer de rester dans les roues, je préfère la donner en participant au relais.

En plus, vu le vent, je pense que cette aide n’était pas de trop !

dimanche 18 octobre 2015 à 17h10 – par  Yves DANIELLOU

Il va falloir que certains d’entre nous, dont Bibi, prennent conscience qu’on ne joue plus dans la même cour lorsque nous partons avec le groupe 1. Certes, le départ peut être groupé, mais les bosses sont là pour faire la différence, et pour éviter ce qui s’est passé ce matin, il serait préférable que les « cadors » poursuivent leur route plutôt que d’attendre les attardés… Ce matin, en montant Villejust, j’ai senti que la sortie allait être menée à vive allure, et le scénario s’est reproduit dans la côte du Déluge, au pied de laquelle nous avons doublé Didier parti en solo sur le grand circuit.

A Bullion, nous leur avons fait part de ne pas s’occuper de nous (Philippe, Gilles et moi-même, puis Frank par la suite) et à l’arrivée nous les avons retrouvés et nous avons appris qu’ils étaient là depuis un quart d’heure environ !!! Et pourtant, j’ai l’impression que nous avons pas mal roulé, sous l’impulsion notamment d’un Frank qui semblait au mieux de sa forme.

Thibaud nous a quittés dans le haut de Villevert, et Frank est rentré par La Folie-Bessin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.