dimanche 21 mai 2017
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

Le lieu de départ a été déplacé cette année au grand désappointement de certains qui s’étaient rendus comme les années précédentes sur le parking d’Auchan.

Nous étions bien une petite quinzaine à nous présenter au départ de cette épreuve et aux environs de 7 h 30, nous avons enfourché notre vélo, certains pour faire le 70, d’autres le 100. Figuraient dans notre groupe, Thibaud et Franck, tout juste remis de leurs efforts de la veille, Francis Pin, Laurent Fautras, Gérard Bez, Philippe Bonnard et Bernard Jousset.

Le temps était agréable, nous avions un beau ciel bleu, mais le froid était toujours vivace au petit matin.

Gérard a joué de malchance peu de temps après le départ en crevant sur la piste cyclable en direction de Marolles. Sans impact sur l’unité du groupe. Le rythme était soutenu mais régulier par la suite et sur la bande cyclable située entre Saint-Vrain et Le Pâté de Lardy, Philippe a préféré lever le pied en compagnie de Bernard Jousset.

Du côté de D’Huison-Longueville, nous avons été doublés par trois fusées, qui ont quand même eu le temps de nous saluer, et que nous avons retrouvés au contrôle du Pressoir : Thomas Caussé, Christophe Allyre et Loïc. Je ne sais pas sur quel parcours ils étaient.

Peu après ce contrôle se trouve la bifurcation du 70 et du 100. Thibaud et Gérard nous quittent pour prendre le 70. Nous n’étions plus que quatre, accompagnés néanmoins tout au long de notre randonnée du grand Didier, qui nous a donnés pas mal d’impulsion.

La suite s’est passée sans événement notoire, rythme toujours soutenu et régulier, mis à part dans les deux derniers kilomètres où Laurent a décroché sur une accélération provoquée par un groupe de rapides qui nous a doublés. Nous étions arrivés, pas de conséquence.

Un peu plus de 100 km. Avec l’aller-retour domicile-Brétigny, j’avais 125 km au compteur.

 

 

Commentaires

dimanche 21 mai 2017 à 19h53 – par  Thibaud

Pour info Philippe et Bernard étaient eux aussi sur le 180 de la Ballainvilloise hier, ce qui explique qu’ils aient fait le choix de rouler cool et de ne pas nous suivre après Lardy quand nous avons repris le groupe 3 de l’ACS.

dimanche 21 mai 2017 à 19h59 – par  Thibaud

Fatigué après avoir fini cramé hier sur la Ballainvilloise et ayant aussi prévu de rentrer tôt chez moi pour m’occuper du BBQ en ce premier beau week-end, j’ai fait le choix du 70.

Dans les roues jusqu’à la bifurcation à Milly-la-Forêt, j’ai ensuite roulé en duo avec Gégé Bez qui devait rentrer s’occuper de ces invités (au Coca et jus de fruit semblerait-il, à moins que les bouteilles aient simplement été enlevées pour la photo !).

Nous sommes rentrés tranquillement (avec un peu de « jardinage » ayant loupé une flèche dans Milly mais après avoir retrouvé le parcours à Soisy-sur-Ecole). De retour à 10h40 à Brétigny où nous retrouvons le groupe 4 (ou 5) de l’ACS qui finissait le 30kms (plus A/R de Savigny).

Cet après-midi, j’ai tout de même eu le droit à ma troisième sortie du week-end : 26 kms sur le plateau de Saclay avec mon fils (6 ans), rythme plus cool même si la moyenne était très honorable pour son âge (près de 17 km/h sur un parcours qui comprenait une belle bosse dès le départ).

Thibaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.