mardi 10 janvier 2017
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

Il a pas mal plu le nuit dernière ; le réveil, bien que tardif, fut assez laborieux. Néanmoins, en ouvrant les volets, je me suis rendu compte qu’une sortie serait possible ce matin. Certes, des nuages menaçants circulaient dans le ciel, mais la température semblait tempérée par rapport aux autres jours. Et surtout, il ne pleuvait pas.

Pas besoin de prendre mon courage à deux mains ; à 9 heures, j’enfourchais mon vélo direction Le Déluge. Arrivé là-haut, je retrouvais indéboulonnable garde-barrière Philippe Bonnard en discussion avec Jean-Claude Le Métayer, et peu de temps après, Gilles, Gérard Leconte et Marc Chevalier vinrent compléter le groupe. Traditionnel sel-fie d’usage, et nous prenons la direction de Janvry. A peine étions-nous partis qu’une belle averse vint nous tenir compagnie et, bien que la température semblait tempérée, la pluie était froide. Quelques palabres entre nous pour savoir si nous allions continuer. Nous décidons d’aller au-delà de Janvry où nous aurons une vision très large de notre horizon, et comme le ciel semblait s’éclaircir au lointain sur notre gauche, la question ne se posait plus de savoir ce que nous allons faire. Arrivés à Gometz, plus une goutte de pluie et vogue la galère vers le château de Breuillet. Nouveau sel-fie… Gilles aime ça…

Retour traditionnel par Roussigny, mais nous avons pris la précaution d’éviter la route Janvry-Le Déluge tant celle-ci est « dégueulasse ». Ce qui ne va pas pour autant nous éviter la corvée d’avoir à nettoyer nos vélos.

La grande forme n’est néanmoins pas encore au rendez-vous, car nous avons préféré zapper l’Escargot et rentrer par Montlhéry. Quelques gouttes éparses nous ont accompagnés sur les derniers kilomètres.

Pour les Saviniens, le kilométrage doit se situer aux alentours de 75 km.

Yves


Ayant zappé la sortie de dimanche malgré une séance de Home-trainer quand même ! Et sachant que je ne roulerais pas jeudi, je fais la sortie d’aujourd’hui malgré la météo plus que « dégueulasse » pas le choix en ce moment, soit le froid avec des températures extrêmes pour faire du vélo ou la pluie, brouillard et j’en passe…

La sortie était bien tout de même ! c’est marrant quand on réfléchit bien, si on reste à la maison et on se dit que l’on a bien fait vue la météo et quand on fait la sortie même dans de mauvaises conditions tous les cyclos semblent satisfait, aller comprendre ?

Heureusement ! touchons le bois quand ce moment personnes ne crève, tout du moins en semaine, car réparer dans ces conditions ! dur ! dur !

Le classique Château de Breteuil le parcours idéal en ce moment, une agression de trois « ostrogots » dans une camionnette à un feux rouge nous reprochant de ne pas prendre une piste cyclable ? des insultes à n’en pas finir ! ! le monde et ces habitants deviennent de plus en plus cingler

Un retour 12h20 à la maison par le retour de Morangis et son fameux faut plat qui m’emmène au château d’eau de Savigny.

Encore un bon nettoyage vélo en perspective.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

 

 

Commentaires

mercredi 11 janvier 2017 à 07h04 – par  lolo de Ris

Bien joué les p’tits loups !!! B-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.