mardi 8 novembre 2016
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

8 h 15, le ciel est légèrement nuageux, pas de menace de pluie à l’horizon, par contre le mercure affiche 0 °C, le pare-brise de ma voiture est glacé.

Il est vrai que je demeure dans la vallée de l’Orge et que par habitude je sais qu’il fait toujours environ 2 °C de moins que dans les alentours. Qu’est-ce que je fais ? Je sors ? Je ne sors pas ? Dans le doute, je me prépare quand même en me disant que si certains peuvent sortir, pourquoi ne le pourrais-je pas aussi ? Et finalement la volonté a triomphé sur la motivation, car je n’étais pas chaud du tout.

A la sortie de Villemoisson, je suis tombé nez à nez avec Michel Goasguen, un ex du club, qui se complait dans nos sorties hebdomadaires et qui vient quand même de Vigneux ! Ma compagnie lui a permis de reconnaître le parcours par lequel je me rends au Déluge, fait de quelques méandres, mais relativement calme.

Arrivés au Déluge, Philippe n’était pas là ! Mais il ne tarda pas à pointer le bout du nez, suivi de peu par les arrivées de Gilles et de Michel Vincent, qui sont passés par Charaintru mais n’ont vu personne d’autre qu’eux.

A 9 h 30, nous nous sommes donc lancés sur un circuit plat, hormis la bosse de Bel-Air. A la pause méridienne de la ferme du Bout des Prés, près de Cernay, nous avons eu le plaisir d’avoir la visite improvisée de Jacques Maulave, qui jouait le touriste au volant de sa voiture.

Michel Vincent nous a quittés à La Fillolière, Philippe à Bel-Air. Nous sommes rentrés par La Folie-Bessin.

44 km du Déluge au Déluge effectués à une vitesse d’environ 25 km/h.

Je profite de ce papier pour souhaiter un prompt rétablissement à Bernard Jean, un fidèle de nos sorties des mardi et jeudi. Je sais qu’il lit les comptes rendus ici et nous espérons le revoir en notre compagnie dès que possible.

Bon rétablissement à toi Bernard !

Yves

________________________________________________________________________________

 

Tout est dit par Yves, pas grand à rajouter, ce n’est que la sortie ma parue soutenue malgré les 25 km/h de moyenne, il est toujours vrai ! je me répète que la liaison au déluge et le retour par la montée de Morangis affaiblie grandement la moyenne.

Pour ma part satisfait, bien récupéré du Massy-Breuillet-Massy, jeudi la sortie me semble compromise vue la météo que j’ai vue à midi, certainement se sera vendredi 11 novembre.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

JPEG - 2.5 Mo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.