Groupe 1 –

 par  FranckGilles 

Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

Alors que la sortie dominicale devait être fait tranquille en vue de préserver mes forces pour une sortie longue de 180 km ce lundi, il s’est avéré que le rallye des châteaux a été faite sur un rythme plus que tonique.

Du coup, lorsque j’enfourche mon vélo à 7h15, les jambes sont bien lourdes et je me dis que la sortie va être difficile. J’arrive tranquillement à Villejust et retrouve Thibaud quelques minutes plus tard qui m’avait prévenu la veille qu’il m’accompagnerait certainement tout au moins au début. Afin d’être rentré vers 11h, il a prévu de m’accompagner jusqu’aux Essarts soit une quarantaine de kilomètres. Le parcours est classique Déluge / Gometz / Les Molières / Saint-Rémy /Chevreuse et montée vers le Mesnil Saint-Denis.

Le temps est plus chaud que la veille et le vent est presque totalement absent. Nous roulons en mode récupération qui nous permet de discuter même si les bosses nous rappellent les efforts de la veille. Descente des 7 tournants et c’est déjà les Essarts où Thibaud me quitte non sans me lancer « il te reste quoi ? 140 bornes ». Merci à lui d’avoir partagé le début de mon périple.

Je passe donc la N10 en solo et me voilà parti vers des routes inhabituelles : Saint Rémy L’honoré / Tremblay le Maudre / Monfort l’Amaury. Les routes sont magnifiques et je rentre dans la forêt de Rambouillet par de petites routes forestières superbes vers Gambais. Petite pause ravitaillement vers le 80e kilomètres où je change le parcours pour raccourcir de 20 bornes par rapport aux 180 prévues car je sens la fatigue de la veille et ne me vois pas faire encore 100 bornes.

A la Boissière-Ecole, je tourne à gauche et amorce le retour où, à partir de Gazeran, les routes sont de nouveau magnifiques notamment autour de Clairefontaine et de Rochefort. Je croise de nombreux cyclistes souvent seuls. Passage de l’A10 et un retour classique par Saint-Cyr sur Dourdan / Le Val Saint-Germain et Courson. Je monte Bel-air difficilement et me fait laisser sur place par 5 triathlètes dans la Folie Bessin. Je n’ai plus grand chose dans les socquettes !

Arrivé à la maison à presque 14h, j’ai le plaisir de voir que ma femme et mon fils m’ont attendu pour déjeuner. Douche rapide et déjeuner sur le balcon suivi d’une sieste d’une heure bien méritée.

Au final, je finis avec 162 km dans les jambes faits la plupart du temps sans pouvoir accélérer et donc en mode endurance. Néanmoins avec 1395 m de D+, la moyenne est plus qu’honorable avec un 26.1 km/h alors que j’ai eu l’impression d’être dans le dur en permanence. Cette sortie pourrait vraiment faire partie des sorties longues proposées par Laurent avec un aménagement (grande ligne droite de 7km avant Gazeran – on doit pouvoir trouver mieux) et une correction (traversée de l’A10 aux Essarts). Dis-le-moi Laurent si tu veux que je retravaille le parcours !

Franck

Voir en ligne :

le logiciel au service des cyclistes – licence à vie 30 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.