Tour de l’Essonne – ACS Groupe 1 – Dimanche 8 mai 2016

lundi 9 mai 2016
par  Thibaud


Tour de l’Essonne (organisé par le CT Longjumeau) en ce dimanche 8 mai. En raison du pont et des diverses contraintes de chacun, plus le choix de Gilles de ne pas rouler avec le groupe 1, nous n’étions donc que 5 du groupe 1 au départ à 7h00 : André, Alex, Guillaume, Thomas et moi.
Départ tranquille jusqu’à Longpont où nous retrouvons le groupe 2 parti peu de temps avant nous. C’est à ce moment que le rythme s’accélère notamment pour rattraper un petit groupe de 4 triathlètes de l’AC Marines (Val d’Oise) avec qui – en fait derrière qui – nous ferons route (en partie avec un solitaire du CO Les Ulis repris en route) jusqu’au ravitaillement de Moigny-sur-Essonne (après 51 kilomètres la moyenne est alors montée à 30,9 km/h). Juste avant ce ravitaillement nous avions retrouvé Loïc parti directement de Vert-le-Grand.

Après une petite pause nous repartons à 6 un peu avant nos compères de l’ACM pour la deuxième partie du parcours. Le rythme se calma un peu sous les ordres de notre capitaine de route, les relais passant gentiment sans trop accélérer. Ce jusqu’au moment où repris par l’ACM, le rythme s’accélère à nouveau fortement à la sortie de Mespuits. Sous l’impulsion d’un des triathlètes (les trois autres ayant décrochés à Roinvilliers) puis de Loic, la vitesse atteint allègrement 40 km/h ! Finalement le rouleur de l’ACM décidera d’attendre son groupe. Nous continuons alors bon train sur des routes agréables et quasi-désertes. Les longs « relais » de Loïc mettrons les organismes (au moins le mien !à) à rude épreuve et nous atteignons finalement Saint-Hilaire et la pause déjeuner un peu avant 11 heures, après 109 kms à 31,1 km/h de moyenne. Je sens bien à ce moment-là que je vais souffrir dans le dernier tiers du parcours !

Le repas (pâtes, sandwich, quartier d’orange et yaourt) ingurgité, nous repartons à 9, Manuel (?) nous ayant rejoint à la pause : arrivé juste avant 7 heures à Longjumeau, il nous avait juste manqué et a fait route avec Ballainvilliers, et deux autres cyclos (le mari de Sylvie et un « Italien ») se joignant eux aussi à nous.
Mon objectif de la fin de parcours était alors de m’accrocher et de suivre la roue du boss dans les bosses. Chose faite dans la première difficulté de ce dernier tiers (la côte de Boutervilliers, excellent restaurant au sommet nous indique Loïc : Le Bouche à Oreille, seul restaurant étoilé en Essonne) même si nous étions lâchés par le groupe. A ce moment notre italien décidera de décrocher et nous ne sommes plus que 8.
La suite sera plus compliquée et je ne verrais le groupe que de l’arrière, voire loin derrière dans les bosses (l’enchaînement des deux bosses vers Plateau puis la côte de Beauvais). Devant cela roule toujours aussi fort. Mulleron me verra une nouvelle fois fermer la marche, le groupe attendant au sommet, puis je serais lâché à la première accélération à la sortie de Janvry.
Je m’attendais donc à affronter seul la fin de parcours (voire à la quitter à Villejust), mais après avoir croisé Loïc et Manuel qui rentraient directement après l’Escargot, je retrouvais le groupe au rond-point de Nozay où ils m’avaient gentiment attendu ! Il me fallut donc me rendre jusqu’à l’arrivée avec eux !
Sur le finish, Alex, Guillaume et Thomas jouaient le sprint. Nous étions trop loin derrière avec André mais il semblerait que Thomas ait réglé ses deux compères au finish. Heureusement une bonne bière (panaché pour notre benjamin) nous attendait à l’arrivée à 13h00 pile, après 167 kms à 30,1 km/h de moyenne (pour moi qui aurait donc été le maillon faible de ce groupe : mais comme le dit si bien Franck, je veux bien être le maillon faible dans ces conditions !).

Une belle sortie dans un bon groupe qui a su rentrer groupé, bien aidés évidemment par une météo fantastique : quel plaisir de rouler enfin en court (bas et haut sous le soleil et sans trop de vent).
Au final, rentré chez moi après environ 180 km juste après 13h30.

Thibaud


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.