Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 6 septembre 2015
par  Gilles

 

Quelle belle épreuve ce matin la cinquième du Codep 91, un parcours plus que roulant, un groupe exceptionnel d’une homogénéité parfaite malgré un fléchage douteux par endroits.

Le groupe 2 parti plus de vingt minutes avant nous sera aspiré au bout de cinquante km, ils arriveront 15 mn après nous. Vraiment ce GR1 a trouvé une bonne cohésion. Je pêche toujours aux niveaux des bosses, mais aujourd’hui j’ai tiré plus grand effectivement je reste plus facilement au contact.

Je pense que mes camarades de jeux feront plus de commentaires et de leurs ressentis.

Très bon accueil de nos amis d’Egly, une tombola à la fin de la randonnée nous fera partir avec différents cadeaux

Ballainvilliers 47, ACS 29 égalité avec Chilly-Mazarin 29 deuxième ex-aequo avec 315 participants au total.

Voir la moyenne de la sortie, surtout les partiels sur 10 km.

À bientôt pour d’autres aventures…..

info document - JPEG - 113.8 ko

info document - JPEG - 98.4 ko

info document - JPEG - 84.8 ko

info document - JPEG - 77.1 ko

info document - JPEG - 92.8 ko

info document - JPEG - 97.4 ko

info document - JPEG - 99.8 ko

info document - JPEG - 77.3 ko

 

 

Commentaires

dimanche 6 septembre 2015 à 18h58 – par  Franck

Pour moi, c’est simple : je n’ai jamais roulé aussi vite de toute ma petite vie de cyclo !!

J’ai pris un pied monstrueux sur cette sortie avec un groupe vraiment homogène. Quelques costauds qui prennent plus de relais, certains restant dans les roues car ça roulait vraiment vite mais très peu de cassures malgré le rythme très soutenu. 10 cyclos restés ensemble sur une telle sortie, c’est vraiment une réussite !

Personnellement, entre le nouveau vélo qui fait réellement une différence et les bénéfices d’un gros mois d’août, j’ai pu non seulement suivre mais aussi être devant. Prendre le relais d’un Thomas ou d’un Christophe, ça ne m’est pas arrivé souvent !

lundi 7 septembre 2015 à 13h01 – par  Philippe

Je confirme les dires de Franck. Je n’ai jamais roulé si vite, si longtemps. Je suis maintenant sûr que de se tenir « diésel », ce n’est pas bon. Merci encore aux « meneurs » même si quelques fois les pensées sont noires. Philippe

mardi 8 septembre 2015 à 10h58 – par  Francis

Une sortie très agréable avec un rythme assez régulier. Nous avons été aidé par l’absence de difficultés significatives et la vigilance de certains qui a permis de lever rapidement le pied quant l’un d’entre nous était en difficulté.
L’avancée du groupe se fait toutefois principalement sur des relais individuels. il nous reste à rouler COLLECTIF. C’est à dire avec des relais réguliers, un rythme régulier. Il nous faut tourner, celui qui prend son relai doit rapidement s’écarter et ralentir de façon à laisser passer le suivant sans avoir à accélérer.
Je peux vous assurer que rouler ainsi procure un plaisir, une jouissance bien supérieure à celle apportée par la vitesse. Et les 2 vont souvent de pair.
A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.