Pour cette sortie « exotique », j’avais sollicité mes compagnons de route d’Annecy. Nous serons finalement 5 au départ avec une voiture Gilles et moi, une seconde voiture Gégé Bez et Robert et enfin Thierry venant directement de Nogent-sur-Vernisson.

Tout ce beau monde se retrouver vers 7 h sur le parking du départ (départ de Savigny à 5h30) pour un montage de vélo rapide. Seul Gégé nous démontre qu’il n’est pas du matin en partant d’abord en chaussures de sport, puis en oubliant ses gants ce qui lui vaudra quelques moqueries.

Après l’inscription, c’est le départ de notre quintet. 20 kilomètres de plat pour une mise en jambe le long de l’Yonne où Thierry la science nous indique que ce devrait être la Seine qui coule à Paris. Il fait plutôt frais et pourtant trois saviniens sont en cours (gants et bas) : Robert, Thierry et Gilles. Gilles souffrira du froid jusqu’à la pause de midi en plus de ses jambes qui lui rappellent leur belle sortie de jeudi dernier ; c’est vrai qu’il faisait humide et frisquet.

Première bosse après Vincelles et un scénario qui se reproduira systématiquement par la suite pour les nombreuses bosses du circuit : un binôme devant : Thierry et moi et les trois autres derrière soit ensemble, soit séparés et pas tout le temps dans le même ordre (la dernière place donnera lieu à un combat acharné entre Gilles, au milieu de la cyclo, et Robert au début et surtout à la fin).

Une petite erreur de parcours (fléchage sous la pluie par les organisateurs : flèches parfois effacées) sera très vite réparée et nous arriverons au ravitaillement d’Avingy avec seulement 1 kilomètres de plus que le parcours officiel.

Il nous reste 60 kilomètres jusqu’à Vezelay et c’est dans cette portion que le D+ va accumuler avec des côtes de toutes les sortes : des longs faux-plat à 2/3% sur plusieurs kilomètres, des côtes comme chez nous, des coups de cul mais surtout une sacré côte à quelques kilomètres de Vezelay avec des passages entre 11 et 16 % (dans un virage). Nous aurons parfois l’impression de ne jamais être sur le plat !

Dans les bosses, c’est un plaisir de monter avec Thierry qui démontre une très grande forme après son périple belge et une sacrée connaissance de l’histoire de notre sport (nous profitons de l’attente de nos commères pour pas mal échanger). Si France 2 cherche un remplaçant à Jean-Paul Olivier, il peut largement postuler.

Le parcours est réellement magnifique avec de nombreux « petits » châteaux parfois transformés en hôtel de luxe, des routes forestières splendides, des kilomètres le long de superbes cours d’eau au bordures fleuries, des ponts de pierre, des villages perchés : cette cyclo devrait vraiment devenir un must de notre club. Il ne nous a manqué que quelques degrés et rayons de soleil pour avoir une sortie idéale. Malgré cela, l’ambiance dans le groupe aura été très bonne.

A Vezelay, nous reprenons de forces avec des petits sandwichs. Gilles semble avoir récupéré de son coup de moins mais c’est Robert qui commence à payer son coucher tardif à 2h du matin et donne des signes de fatigue. Gégé semble bien tenir le coup et Thierry est toujours très à l’aise.

Une dernière grosse bosse à Montillon (après ce ne sera plus que des coups de cul ou des bosses de 200/300m qui font tout de même mal après tant de kilomètres) et nous retrouvons déjà l’Yonne à Mailly-la-ville.

Robert n’arrive plus à nous suivre à partir de km 130/135 et rentrera à sa main. A 10 kilomètres du but, un cyclo nous rattrape et nous double mais nous revenons finalement sur lui. Nous prenons tout d’abord sa roue puis des relais avec Thierry qui feront sauter Gilles et Gégé. On va alors “s’amuser’ un peu avec Thierry avec une belle partie de manivelles jusqu’au stade de l’abbé Deschamps qui signe la fin de notre parcours et une dernière petite bosse montée au taquet qui fera également sauter notre nouveau compère.

Tout le monde se retrouve pour la bière finale où nous aurons l’heureuse surprise d’avoir une coupe pour le club le plus éloigné (trois participants minimum) et seront remerciés par les organisateurs pour être venus en force (5 sur 255 participants dont 88 sur le grand parcours).

Les chiffres du jour : 148 km (ça c’est déjà une belle sortie), 1470 m de D+ (ça devient une sacrée belle sortie) et une moyenne de 25,9 km/h pour moi (pas mal de variations entre nous en raison des écarts en bosses).

Retour par l’autoroute où nous n’aurons pas de bouchons : Chez Gilles 16h, chez moi 16h30, douche rapide et endormissement pour une sieste d’une heure à 17h

Franck


Ayant faite cette randonnée en mai 2015 Auxerre-Vezelay-Auxerre 150 km D+ 1500m sur l’invitation de Franck je décide de participer à l’édition 2017, Thierry Levesque, Gégé Bez, Robert Germain feront partie du groupe.

Le temps que tout ce petit monde s’équipe,l’inscription est faite 7h22 le départ, le froid est bien présent ce matin et des routes humides par secteurs dûes aux pluies de la veille au soir, beaucoup de cyclistes en tenue hivernal et moi plutôt en tenue d’été, les prévisions météo me semblaient meilleures d’après les consultations sur différents sites, finalement j’ai eu froid quasiment sur toute la sortie et une méforme sur une grande partie du parcours, seulement bien les premiers 20 km absorbés à plus de 28 km/h de moyenne.

Le groupe très sympathique dommage pour Franck et Thierry qui à plusieurs reprises nous ont attendus. (finalement bien pratique pour prendre des photos)

Conclusions : Etat d’esprit du groupe au top, mais c’est vraiment pénible de faire une randonnée comme cela quand on n’a pas les jambes pour suivre les meilleurs « dû à mon avis à une mauvaise récupération après la sortie du jeudi précèdent 152 km fait sous un rythme soutenu » après une bonne nuit de repos tout est redevenu dans l’ordre :)

Mon départ pour Marrakech se précise pour le samedi 13 mai, pas de sortie ce matin peut être jeudi si le temps le permet sans cela retour le 4 juin.

Bonnes sorties à vous et surtout une bonne Randonnée Cyclo de Savigny.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

 

 

Commentaires

mercredi 10 mai 2017 à 09h31 – par  Yves DANIELLOU

Cette randonnée semble être vraiment sympa, et si j’en juge par les photos, les petites routes que vous avez empruntées le sont tout autant. Devrait figurer sur le programme dans les années à venir.

Pour info (je m’adresse à Frank), Jean-Paul Ollivier a repris du service sur le Giro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.