Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 11 octobre 2015

par  Gilles

 

Plaisir de retrouver le groupe 1 pour les sorties dominicales en plus du beau monde ce matin dans le GR1 André Cazals notre chef de groupe, Bruno Lamperiere, Alexandre Tella, Charles Darmon, Thomas Caussé, Christophe Allyre, Franck Humblot, Guillaume Leignier et moi.

Vraiment l’élite était la, je parle surtout des jeunes loups qui on bien renforcés ce groupe.

Bo-Parcours n° 27.1 au programme effectué avec quelques variantes mais le kilométrage reste pratiquement identique,98,29 km pour Franck qui part de la mairie au lieu du 102,289 km sur OpenRunner.

Un groupe qui pédale vraiment fort qui reste homogène sur le plat, aux niveaux des bosses ma faiblesse comme toujours fera ralentir le groupe pour qu’il m’attende pour repartir de plus belle.

Merci à Bruno qui fera le chevalier servant m’attendant en haut des bosses, sur la fin Charles pris d’une fringale sera aussi assisté par Bruno et Alex ensuite l’ensemble du groupe assistera Charles à la recherche de barre de céréales qui le retapera pour la fin du parcours.

Nous avons repris le groupe 2 du côté de Chevannes parti je suppose sur le B-P-27.2 ?

Point de vu météo un temps plutôt agréable pas si froid que cela en fin de compte, la plus part d’entre nous étions en corsaires la tenue idéale pour la mi-saison.

Une moyenne plus que honorable si on enlève les parcours de liaison aller-retour les 30 km/h sont nettement dépassés.

La semaine prochaine le froid s’installe donc couvrez vous.

À bientôt pour d’autres aventures……

info document - JPEG - 92.6 ko

info document - JPEG - 92.8 ko

 

 

Commentaires

lundi 12 octobre 2015 à 10h58 – par  Franck

Une nouvelle fois, une belle sortie du groupe 1 bien homogène sur le plat. Au niveau de la prise de relais, les plus costauds sont plus souvent devant et les moins costauds font ce qu’ils peuvent.

Pas mal d’écarts dans les bosses mais les derniers sont attendus en haut.

On a vu disparaître Charles et Bruno au moment où l’on a rejoint le groupe 2. Je pensais qu’ils étaient restés avec eux mais on les a vu arriver en haut de Montauger. Charles était en fringale.

En haut de Montauger, Charles a pu se restaurer (une barre donnée par Bruno). En « habitué » de ce genre de problèmes, je suis resté avec lui entre 15 et 50 mètres derrière le groupe jusqu’à quasiment Fleury-Merogis. Et là, c’est moi qui ai payé l’addition. J’ai fini en roue libre avec plus rien dans les chaussettes (la côte de la gare a été montée presque à l’arrêt !). Charles m’a attendu dans la descente de Morsang pour vérifier que tout allait bien.

lundi 12 octobre 2015 à 11h30 – par  Gilles

il est vrai que sur la fin de parcours avec le train mené on descend rarement sous les 30 km/h et le faite que l’on ne s’alimente qu’au moment de la pause les efforts se paye sur le final, vu que je monte les bosses en dedans il me reste des réserves pour la fin de parcours ou je me sentait plutôt bien, penser pour les prochaines sorties GR1 à emmener des provisions pour s’alimenter sur le parcours à mon avis les gels doivent être les bienvenus pendant les efforts, à suivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.