Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

jeudi 8 octobre 2015
par  Gilles

 

Ce matin Bien content de retrouver les copains de l’ACS, heureusement que j’ai pu rouler un peut sur Marrakech sans cela trois semaines sans vélo m’aurait été préjudiciable.

Bonne entente bon groupe qui c’est sindé des le début de la sortie Groupe 1-Groupe 2.

Maintenant que le départ est à 8h30 les parcours se raccourcissent.

Yves Daniellou va se faire un plaisir de nommer les participants.

À bientôt pour d’autres aventures…..

Gilles.

info document - JPEG - 131.4 ko

info document - JPEG - 173.9 ko

info document - JPEG - 61.9 ko

info document - JPEG - 72.9 ko

info document - JPEG - 100.4 ko

info document - JPEG - 128.5 ko

 

 

Commentaires

jeudi 8 octobre 2015 à 18h19 – par  Yves DANIELLOU

Nommer les participants à la sortie de ce matin ? Ils y sont sur la photo + Alain Passemier, Michel Vincent, Didier Bourgeois et Bernard Jean qui, certes, sont partis en même temps que nous, mais après Arpenty, alors qu’André Cazals demandait à Michel l’itinéraire, pas de réponse, et en nous retournant, nous avons constaté qu’il était à quelque 100 mètres derrière avec les suscités.

Improvisation donc de notre part. A la Belle-Etoile, nous prenons à gauche direction Breuillet, et en haut de la bosse, à droite vers la Tuilerie, Saint-Chéron, Sermaise, Roinville-sous-Dourdan, où nous abordons la deuxième difficulté de la matinée en direction des Loges. Là, cogitation de nouveau : en face, à droite ? Les partisans d’un retour à une heure pas trop tardive ont finalement gain de cause et nous prenons la direction du Val-Saint-Germain. Comme André souhaitait passer par Angervilliers, itinéraire envisagé par le groupe Michel Vincent, au Val-Saint-Germain, après avoir tourné à gauche au feu, je proposais de monter tout droit, mais pas de succès hormis André. Dito après Fontenay-en-Briss. Mulleron, Bel-Air ? Là, André et moi avons eu gain de cause et sommes passés par Mulleron, mais sur le final, nous terminons tous les deux en rentrant par la Folie-Bessin. Et j’étais chez moi à 11 h 50.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.