dimanche 21 février 2016

 

Premier trophée « Route » de la saison, ce type d’épreuve réunit en général pas mal de cyclos, et quand on sait que notre club prend en charge l’inscription de ses membres, cela montre l’intérêt de nos dirigeants à faire en sorte que l’A.C.S. soit bien représentée. Et si le résultat n’est pas tout à fait à la hauteur de nos espérances, nous sommes quand même sur la deuxième marche du podium avec 26 participants, loin derrière le V.C.B.S. qui en compte 36, mais devant Ballainvilliers, 21, qui n’est pas sur la troisième marche.

Le programme indiquait un départ de la mairie à 7 h 30, ça ne me disait rien dans la mesure où cela me faisait partir de chez moi de nuit. Je suis donc allé, exceptionnellement, en voiture à Ormoy en espérant accrocher le groupe 1. A 8 h 35, j’arrivais sur le parking de la mairie d’Ormoy, où Philippe était seul et me dit que le groupe 1 était déjà parti. Naïvement, je croyais que le départ était à 8 h 45 ! Ceci étant, comme ce n’était pas la grande forme, je me suis inscrit sur le 60 et suis donc parti avec le groupe 2, dont faisait partie Philippe. Au fil des kilomètres, un petit paquet étranger à notre club s’est détaché et à l‘instar de Philippe qui semblait tenir la forme, j’ai pris leurs roues jusqu’au contrôle du kilomètre 24. Et là, j’ai décidé de couper court et de rentrer en suivant l’itinéraire du 37 km. Comme quoi, quand la motivation n’y est pas, ce n’est pas la peine d’insister.

Je ne sais pas à quelle heure je suis arrivé à Ormoy, j’avais 39 km au compteur, et au moment de repartir, j’ai retrouvé sur le parking en pleine réparation de crevaison du vélo de Rémi, Yves Pilorge, Robert Germain, Jean Lefebvre et Alain Passemier.

L’organisation était impeccable, rien à dire sur le fléchage. Quant aux conditions climatiques, finalement, elles n’ont pas été si mauvaises que cela, mis à part un vent assez violent contre lequel il fallait se battre quand on l’avait de face.

356 participants ont répondu présents.

Yves.

Les retrouvailles à Ormoy première randonnée au programme dans l’Essonne et première épreuve du Codep 91 qui en comporte six cette année mais cinq épreuves suffiront pour valider le trophée.

Un rdv mairie Savigny-sur-Orge 7h30, pas mal de cyclos au rdv tous groupes confondus malgré un petit crachin qui tombe depuis la fin de nuit.

Le GR1 part en éclaireur jusqu’à Ormoy, Bruno Lamperiere, André Cazals, Franck Humblot, Francis Pin, Bertrand, Pierre Leyssenne, Thomas Caussé et moi, la liaison se fera sous un rythme groupe 1.

Une fois l’enregistrement fait nous partons tous dans l’idée de faire le 65 km, le vent dominant dans la première partie du parcours me feras bifurquer sur le 40 km entraînant dans ma décision Pierre.

Avec l’aller et le retour 81 km et un retour à la maison 11h10, je pense que les copains ont dû arrivés bien fatigués ? car le retour à Savigny était encore compliqué avec toujours ce vent dominant.

Les résultats n’étaient pas encore affichés à notre retour à Ormoy au tirage au sort un bidon pour Pierre et pour moi une médaille du Codep.

À vos commentaires messieurs pour la suite où nous n’étions pas.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles.

petite vidéo bien sympat

 

 

 

Commentaires

dimanche 21 février 2016 à 16h41 – par  Franck

Réveil un peu raide ce matin. En effet, après quelques échanges de SMS avec Gilles, je décide de rejoindre la mairie en vélo pour faire la route en groupe jusqu’à Ormy, 1erCODEP de l’année.

Ainsi, j’enfourche mon vélo à 6h50 pour un aller classique (sans passer par la case Thibaud) : 13 kilomètres : Verrières – Massy – Chilly – Longjumeau – la côte de Gravigny plus facile à la fraîche qu’en fin de parcours.

Malgré le petit crachin matinal, il y a du monde à la mairie et le groupe 1 est déjà formé dès la première bosse de Morsang : Thomas, Bertand et sa nouvelle machine avec son guidon de triathlète, Bruno, Gilles, Pierre et Francis. Nous récupérons André avant la ligne droite de Fleury. Il est avec Rémy et Laurent qui attendront les autres.

Après une vingtaine de kilomètres, (Courcouronnes – Lisses), nous arrivons à Ormoy où certains membres du club sont déjà là : Les Frelon, Philippe, Christian, …

Direction plein sud avec pas mal de vent : Le Coudray-Auvenreaux-Nainville-Soisy-Danemois avant de tourner vers Videlles. Dans la première petite bosse de Danemois, ça explose un peu de partout car le vent associé au rythme élevé du groupe a déjà fait mal aux organismes. La longue ligne droite en faux-plat suivi de la bosse de Videlles fera très mal mais le ravitaillement permettra le regroupement des troupes. A ce moment, nous ne savons pas que nous aurons le droit à un deuxième passage dans cette difficile portion. Gilles et Pierre, distancés, nous rejoignent au ravitaillement et décident de faire le 40.

Notre groupe de 6 (Thomas, André, Bertrand, Bruno, Francis et moi) repart pour une boucle qui nous fera revenir au ravitaillement (Guigneville-Boutigny-Moigny-Danemois et retour sur la difficile portion vers Videlles). La descente vers Guigneville est très sale avec un énorme trou et des caillous en bas. Les vélos et les bonhommes sont mouchetés de boue ! Nous luttons de concert avec une belle homogénéité contre le vent et les quelques portions favorables sont avalées à haute vitesse. Le groupe est bien soudé et les bosses ne font pas trop d’écart (Thomas et Bertrand font néanmoins les bosses en tête).

Au second passage au ravitaillement, le groupe se sépare en deux. Je reste avec Bruno et Francis sur le 65 (les autres feront le 80). Retour par des terres connues : Mondeville, Champcoeuil, Chevannes et arrivée à Ormoy. Arrivés avec à peine 25 km/h de moyenne au départ, je suis de retour à Ormoy avec 27 km/h. On se dit avec Bruno qu’on plutôt bien roulé. D’ailleurs, je crois que personne ne nous a doublé !

Nous repartons avec Laurent pour le retour et reprenons des membres du club un peu éparpillés sur le retour. Laurent restera avec nos collègues vers Bondoufle. Dans Morsang, je décide de rentrer avec Francis qui habite Longjumeau. Retour classique en solo et arrivée à la maison vers 12h30 avec 131 kilomètres, 870 m de D+ et une belle moyenne de 26,3 km/h malgré un vent qui nous a bien usé !

Côté météo : quelques gouttes au départ histoire de bien salir les vélos mais rien bien méchant. Par contre, le vent a été assez soutenu.

La sieste programmée de 14h00 a commencé à 14h01 (je ne me suis même par vu m’endormir…) !

 

mardi 23 février 2016 à 08h50 – par  Gilles

lundi 22 février 2016 à 14h18 – par Thomas Cauussé,

Quelques lignes des derniers « échappés » du Gr1 : André, Bertand et moi !
Au 2 eme passage ravitaillement on opte pour le parcours long (76km) quand Bruno Frank et Francis préfèrent terminer sur le 65km
Le parcours long n’offre pas grand chose en plus : un nouveau passage par la route du Four à Chaux (avec André on tombe d’accord pour dire que les organisateurs ont eu une drôle d’idée de nous faire passer par là… deux fois ! L’état de la route est vraiment dégueulasse et éprouvant pr les pneus et les cadres ! Non vraiment il y avait surement d’autres options niveau parcours !)
Le flèchage nous ramène sur La Ferté et la montée vers Mondeville comme ultime (petite) difficulté
La suite classique après Mondeville, descente vers Chevannes et longue ligne droite sur la plaque avant de revenir sur Ormoy
Rando bouclée en 2h47 pour 77.7 km à mon compteur
André s’excuse de ne pas prendre plus de relais mais il a deux excuses : il me dit qu’il a été malade dans la semaine et en plus il roule sur son mulet… reste qu’il reste toujours dans les roues Le Capitaine ! et puis on a pu compter sur la présence et les relais de Bertrand posé sur son vélo triathlète ! allure et puissance ! bravo à lui !

lundi 22 février 2016 à 15h00 – par Thomas Caussé,

et pour ceux qui veulent revivre l’épreuve j’ai trouvé ces vidéos, façon caméra embarquée comme chez les pros !

https://www.youtube.com/watch?v=TZK

https://www.youtube.com/watch?v=iTS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.