dimanche 7 juin 2015
par  Gilles

 

Après quelques échanges de textos et de mails, (Thibaud Vergé, Franck Humblot ont fait le 100 km) ; Thomas Caussé et moi nous nous sommes inscrits à l’Interrégionale Brétigny-sur-orge 120 km.

Après un départ plus ou moins tranquille nous revenons sur un nommé Stéphane de Saint-Geneviève-des-bois qui fera une grande partie du parcours avec nous, il décrocha à un moment et puis il est revenu comme un boulet de canon collé à Laurent Périgau de Ballain.

Au km 60 Thibaud et Franck ont bifurqué sur le 100 km, là, nous nous sommes retrouvés tous les deux pendant une grande période (traversé la forêt de Fontainbleau, Barbizon etc, la Savinienne à l’envers). Pas mal du tout dans ce sens la !

Ensuite le final tout plat, Ballainvilliers revient dans un premier temps avec deux éléments et Stéphane collé à eux . Nous avons roulé ensemble jusqu’au moment où Périgau a fait tout exploser.

Ensuite Morigny passe comme un TGV impossible de prendre les roues puis ralenti pour attendre quelques éléments de chez eux. Thomas et moi, nous revenons pour rester dans le groupe jusqu’au final avec un lâché de Thomas peu de kilomètres avant la fin.

Superbe randonnée ; 240 participants sur tous les parcours, un fléchage irréprochable, accueil aux contrôles extra ! A refaire surtout avec le beau temps.

À bientôt pour d’autres aventures……

Gilles.

JPEG - 103.9 ko

zoomer sur l’image
Premier contrôle

 

Commentaires

dimanche 7 juin 2015 à 14h46 – par  Franck

Avant la séparation, un beau soleil de ma part ! Dans le vent nous roulions en relais appuyés quand Thibaud en voulant relancer en danseuse a ralenti un peu. J’étais vraiment collé à lui et j’ai touché sa roue. Le vélo s’est mis à guidonner. Je l’ai laissé faire et quand j’ai vu arriver le trottoir, j’ai sauté comme en VTT. Bilan : le vélo glisse le long du trottoir et le bonhomme finit dans les blés ! Plus de peur que de mal finalement. Je m’en tire avec un bel hématome sur le haut de l’épaule mais rien de bien grave !

Sinon, après la séparation, nous avons bien roulé avec Thibaud pour finir à 28.5 km/h de moyenne. « On a gagné le 100 » dixit Thibaud. C’est vrai qu’à 10h40, on était arrivés et les premiers sur le 100 ! Thibaud avait retrouvé de bonnes jambes et il a pris des relais bien plus long que les miens. J’avais l’impression d’avoir un peu les jambes lourdes aujourd’hui mais c’est plutôt la vitesse à laquelle on a roulé malgré le vent qui m’ont bien fait mal.

dimanche 7 juin 2015 à 15h47 – par  Gilles

Mes excuses à Franck j’ai oublié de parler dans mon CR de sa chute :( je suis resté dans le final de la sortie « l’adrénaline »
Il est vrai ! j’ai remarqué que Thibaud de temps en temps, il se met en danseuse et ralenti brusquement donc si tu colle la chute inévitable, donc prudence, faire attention aux chutes à l’approche de l’Ardèchoise.

dimanche 7 juin 2015 à 16h17 – par  Franck

C’est quand même ma faute à la base ! Certes Thibaud a ralenti mais j’aurais du moins coller car j’étais vraiment près et c’est ce qui m’a empêché de réagir.

dimanche 7 juin 2015 à 16h42 – par  Yves DANIELLOU

Le problème de nos sorties est devenu malheureusement coutumier… Alors que vous étiez quatre de niveau quasi identique à prendre le départ, je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi on veut s’accrocher à des individualités ou des groupes qui nous passent sous le nez avec les dégâts que cela occasionne en notre sein. Et quand on voit au final la vitesse moyenne des deux groupes, même si le kilométrage est différent, je ne vois pas quelle satisfaction on peut en tirer. Personnellement, je pense que l’on devrait privilégier la notion d’équipe à celle de la performance, surtout quand le groupe, comme était le vôtre ce matin, est cohérent.

dimanche 7 juin 2015 à 17h56 – par  Thibaud

Je crois qu’aujourd’hui tout le monde était content du rythme. Frank et moi avions décidé dès le départ de ne faire que le 100 plutôt que le 120 pour rentrer tôt. Gilles et Thomas préféraient à juste titre profiter de la météo pour faire le 120. On a donc bien roulé tous les 4 (5 une fois avec Stéphane) jusqu’à la bifurcation puis chaque binôme de son côté.

Après une petite accalmie de notre côté après la bifurcation, nous nous sommes remis avec Frank à des relais bien organisés assurant du coup un bon rythme ; J’étais pour une fois – ce n’est pas souvent !- un peu mieux que Frank sur la fin et ai donc pris des relais plus longs (ce qui ne compense pas encore ma dette de la Savinienne !) et nous avons fini à notre bon rythme.

Seul point négatif – outre la chute heureusement sans conséquence de Frank – il semblerait que d’autres Saviniens étaient présents mais pour un départ plus tardif (de notre côté nous sommes partis à 7h00 précises) puisque Guillaume que nous n’avons pas vu a remporté la coupe du plus jeune. Dommage qu’il n’était pas avec nous.

Thibaud

dimanche 7 juin 2015 à 18h04 – par  Gilles

Yves de toute manière entre 98 et 118 km ce n’est pas pareil, plus facile de tenir la moyenne sur une distance plus courte, nous avons roulés à quatre plus un extérieur ensembles jusqu’au km 60 sans soucis, après avec Thomas jusqu’au dernier contrôle donc groupes compact des deux côtés ! ensuite sur les dernier km j’ai voulu voir jusqu’où ma résistance aller tenir et je suis très satisfait de ma performance sur ce rallye, Thomas aussi, à bonne entendeur salut !

mardi 9 juin 2015 à 12h51 – par  Gilles

mardi 9 juin 2015 à 10h30 – par Thomas Caussé

Je rejoins Gilles sur son CR pour saluer l’organisation, le flèchage et l’ambiance de cette rando ! Impeccable de bout en bout avec en plus une météo idéale et un parcours sans difficultés qui permet de « travailler » le côté rouleur… alors bien sûr ça va vite et il faut pas lâcher les roues ! Mais cette « squadra » ACS a été une sacrée bonne équipe : Thibaud compagnon de route quand ça grimpe dans Le Pressoir, Franck impeccable dans les relais sur le plat et Gilles jusqu’au bout de 120 bornes en relais efficace et souriant !

(et pour l’anecdote : arrivé au 2e ravito je me rend compte que j’avais le patin de frein arrière collé à la jante ! en gros j’ai roulé 20/30km « au frein à main » !!! une fois la roue recentrée évidemment ça va beaucoup mieux !!!
(encore pour l’anecdote : il y a un an je bouclai le parcours en 04h20, dimanche dernier il a été avalé en 04h08 !!! bien sûr les conditions n’étaient pas les mêmes mais force est de reconnaitre que l’effet club a fonctionné !!!)

mercredi 10 juin 2015 à 09h28 – par  Gilles

mardi 9 juin 2015 à 23h12 – par Gégé

Non il n’y avait pas que le groupe 1 sur l’inter de Brétigny … Sur le coup de 7h45 je retrouve au départ Michel,Guillaume,Jean-Claude,Sylvie et Philippe …
.
Après un départ tranquille et groupé, le rythme s’accélère laissant le groupe 3 , puis Philippe qui roule tranquille pour récupérer de Versailles-Chambord effectué la veille (sic)
Nous formerons un trio efficace avec Michel (venu sur le 70km ) jusqu’au 1er ravito

Venu pour le 100km , Guillaume me suivra la distance mais je serais bien souvent dans sa roue ..
Nous rejoindrons un groupe de cyclos de Draveil pour finir presque ensemble jusqu’au bout , la partie Soisy -Champceuil fut rapide sous l’impulsion de Guillaume .

A l’arrivée : La coupe du plus jeune pour Guillaume et le souvenir d’une bien belle sortie de 3h35 ….

Gégé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.