lundi 3 avril 2017
par  Gilles

 

Comment résumé cette Rissoise 2017 ? avec l’annonce du décès de Jean-Claude Leruyet sur cette même épreuve que nous avons appris de retour à la maison par SMS et coup de téléphones au fur et à mesures des nouvelles de l’événement. Triste série après le décès de Raymond Colas sur venu le 27 mars. Je présente toutes mes condoléances aux familles.

Pour l’épreuve de la Rissoise 2017 je n’ai pas du tout aimé le lieu de rdv en bordure de la nationale 7, un départ chaotique avec feux rouge et labyrinthe aussi bien à l’aller qu’au retour. Le restant du parcours était plutôt agréable avec des montées sévères par endroits.

Un regroupement groupe 1- groupe 2 nous feras délirer à vouloir prendre les roues du dit GR1, moi le premier je me suis pris au jeu « pas vraiment raisonnable » Après réflexion il faut se dire que l’on reste avec le groupe du départ, mais nous seront toujours incorrigibles, peut être l’endorphine nous joue t’elle des tours ?

Je pense que si certains veulent rouler ainsi ! il vaut mieux qu’ils s’inscrivent dans des Cyclos-Sportives ?

Je suis un peu perdu avec tous ces événements et me pose la question de savoir si je continue en club ou en en indépendant FFCT comme Daniel Clerc ?

À bientôt pour d’autres aventures…

 

 

Commentaires

lundi 3 avril 2017 à 13h08 – par  Yves DANIELLOU

Pour le nouveau lieu de départ, les organisateurs étaient les premiers déçus, car ils ont été informés au dernier moment que la salle où ils le font habituellement ne leur était plus allouée.

Quant à la prise de roues du groupe 1, lorsque je me suis lancé à sa poursuite, je ne pensais pas que le groupe allait revenir. Je me sentais bien, c’est tout, et j’ai voulu me faire plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.