Groupe 1

,
 par  ThibaudGilles 

Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

Beau temps (certes pas mal de vent !) même si les routes étaient encore mouillées tôt le matin pour ce Rallye Massy-Breuillet-Massy organisé par le VCMP. Pourtant, pas tellement de Saviniens au départ (12 peut-être ?).

Le groupe 1 comptera 5 éléments : son leader André, les rouleurs/grimpeurs Christophe, Charles et Thomas et moi. Départ assez tranquille et au premier feu nous revenons sur Chilly. Avec Charly, nous nous disions que ce serait pas mal de rester dans le paquet mais Christophe et Thomas ne l’entendent pas de cette oreille et le rythme s’accélère. Ce sera d’ailleurs le « motto » de la journée !

Juste avant la bosse de Villejust nous reprenons Philippe et Gilles (qui a failli se faire attraper par une voiture sur le rond-point !), dans la bosse où Christophe même un train d’enfer nous doublons Didier. Le rythme restera soutenu jusqu’au ravitaillement de Breuillet.

Au sommet de la bosse de Breuillet nous reprenons le groupe 1 de Ballain sur qui nous étions revenons juste avant le ravito. Une nouvelle fois nous pensons que rester dans le paquet serait une bonne idée puisque le vent est assez violent et défavorable sur cette portion du parcours. Mais lorsque Christophe et Thomas passent à l’avant le rythme s’accélère et surtout les rouleurs de Ballain se prennent au jeu ! Commence alors une grosse partie de manivelles qui durera un bon moment ! A l’entrée d’Angervilliers le groupe commence à exploser, les montagnes russes qui mènent jusqu’à Limours auront raison de Ballain … enfin pas tout à fait, Laurent P. seul à être resté avec nous place une violente accélération et nous ne le reverrons plus (enfin si une fois qu’il sera arrêté un peu après Roussigny pour attendre — un bon moment je pense — le reste de son groupe !).

Dans la portion qui mène à Gometz le rythme est enfin raisonnable et les petits relais “légersé demandés par André passent correctement. Mais à peine le vent devient-il favorable (à partir de Gometz) que les compteurs s’affolent à nouveau. Le rythme sera donc très très soutenu jusqu’au pied de l’Escargot. Là, je laisse les trois hommes forts (qui auront au final assuré au moins 80% des relais) partir et monte au rythme régulier d’André.

Petit ravitaillement puis nous repartons pour la dernière portion : Villejust, Saulx, Champlan où je quitte le quatuor pour bifurquer direction Palaiseau. De retour vers 11h30 chez moi bien usé ! A peu près 83kms, moyenne globale de 28.1 km/h (29 sur les 70 kms entre Champlan et Champlan). Un peu rapide à mon goût (mais comme le groupe est bien soudé cela se fait sans problème) pour un mois de novembre ! Peut-être un petit passage par le groupe 2 pendant l’hiver !!!

Thibaud

Voir en ligne :

le logiciel au service des cyclistes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.