Amicale CycloSavigny sur Orge,

mardi 2 septembre 2014
par  Yves DANIELLOU/Gilles.

 

La météo le soucis du cyclotouriste pour savoir si on roules ou pas ? Ce matin pas de soucis ciel clair soleil le temps idéal.

Au rdv du déluge il y avait du monde, jour de la rentrée des classes, André Casals, Yves Daniellou, Bernard Jean, Philippe Bonnard, Michel Vincent, Yves Pilorge, Jean Lebfevre, Gilles Talbot et son Compère, Claude Carrère, Marc Chevallier, Gabriel Anguerolles, Antoine Glueguere, Maurice Thierry et moi, si il en manque manifestés vous.

Encore une sortie sous un rythme soutenue, comme ma dit Philippe on va perdre du poids si on fait trois sortie par semaine à cette allure  les anciens sont aux top, bien mieux que les petits jeunots « dix ans plus jeunes » en espérant que l’on s’améliorent en prenant de l’âge.

La sortie agréable il est vrai que rouler comme cela me fait progresser

à bientôt pour d’autres aventures…..

Gilles.

Cette fois-ci, ça y est, les vacances semblent bien terminées si on en juge par l’importance du groupe qu’il y avait ce matin au Déluge. Nous étions une quinzaine, mais comme je suis dans l’impossibilité de vous citer tous, je ne pourrais que rappeler par la suite le groupe que nous avons constitué après la pause du haut de la bosse de Clairefontaine.

Sous l’impulsion de Michel Vincent, nous prenons donc la direction de Bel-Air à 9 heures ce matin, et il s’en est fallu de très très peu que Marc Chevalier se fasse renverser par une voiture qui lui a carrément coupé la route pour se diriger vers Janvry. Pourtant, le peloton était déjà bien constitué, nous étions en file indienne et il se trouvait au milieu.

Direction donc Bullion, puis Saint-Benoist. Oui, mais pour se rendre à Bullion, il y a plusieurs possibilités et nous avons (quand je dis « nous », je parle de ceux qui étaient devant) opté pour la mauvaise solution en continuant tout droit au Marais alors que nous aurions dû tourner à gauche pour aller sur Angervilliers. Qu’à cela ne tienne, tous les chemins mènent à Rome, semble-t-il, mais Michel a préféré modifier le parcours et nous emmener sur Clairefontaine en passant par Rochefort-en-Yvelines. A Clairefontaine, nous avons monté la bosse, direction La Celle-les-Bordes, et nous avons fait la pause en haut de cette côte.

Là, décision a été prise de constituer un deuxième groupe, ce qui fait que le groupe dans lequel je me suis retrouvé et qui est reparti le premier se composait de André Cazals, Gilles Caffiaux, Antoine Cléguer, Philippe Bonnard, Maurice Thiéry, Marc Chevalier et un cyclo de Morangis, qui roulait avec un maillot de Sens, et qui a très vite décroché. A La Celle-les-Bordes, nous avons continué tout droit pour rejoindre la D-906 et nous sommes rentrés par un classique du genre, Cernay, Choisel, Boulay-les-Troux, Les Molières, Roussigny, Janvry et La Folie-Bessin.

A mon compteur, du Déluge au Déluge, ça me fait 64 km.

Sortie plutôt cyclo-sportive dans la deuxième partie, et tout le monde semble avoir apprécié le rythme, sinon Antoine qui a ressenti des douleurs au dos sur la fin et qui est resté dans le groupe avec beaucoup de courage, mais en aucun cas nous ne l’aurions abandonné. De plus, le beau temps était avec nous. Que demander de plus…

Yves.

 

Vélog, le logiciel au service des cyclistes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.