Groupe 1
dimanche 13 décembre 2015
par  Franck

 

Un petit SMS de Thibaud à 7h30 me confirmant qu’il sort bien l’oblige à accélérer un peu le mouvement pour le rejoindre chez lui. Vers 8h20, je le retrouve prêt à en découdre. Nous faisons route tranquillement par des routes qui me sont inconnues jusqu’au départ où c’est la foule des grands jours.

Un premier écrémage formera un premier groupe qui commencera à prendre son rythme dès la sortie de Fleury-Mérogis. La route est sèche mais, dès la sortie de la zone urbaine, le brouillard s’installe et la visibilité est réduite (il faudra être vigilant).

Vers Marolles, le rythme est soutenu et trois cyclos décident de former le groupe 1,5 : Gérard, Francis et Gilles. Denis décide de s’accrocher.

Le groupe est formé : ses membres habituels (Christophe, André le boss, Thomas, Bruno, Thibaudet Guillaume) avec donc Denis et Bertand un collègue de Denis qui fera une bonne impression pour cette première sortie en notre compagnie.
Le brouillard est tenace et nous devons essuyer régulièrement nos lunettes pour y voir quelque chose.

Les bosses font mal à Thibaud et Denis mais nous les attendons à chaque fois et dans la bosse de Saint-Chéron, nous apercevons un cyclo savinien solitaire. C’est Rémy qui est parti à 8h30. Nous faisons la pause avec lui en haut de la bosse où beaucoup préfèrent enlever leurs lunettes pour mieux y voir. La pause est aussi l’occasion d’échanger sur le niveau du groupe 1 cette année où une absence d’une semaine vous relègue au fond de la classe où vous passez la sortie à serrer les dents.

Le groupe repart sur le même rythme et le faux-plat montant (annoncé par André) après Vaugrigneuse puis Bel Air disloqueront le groupe qui reste néanmoins groupé sur toutes les parties plates où chacun donne en fonction de ses moyens.
Après un regroupement général au déluge, nous revenons sur l’autre club de Savigny au pied de l’Escargot où leur voiture suiveuse nous gênera pas mal dans le début de la montée.

Guillaume placera une fulgurante attaque que personne n’essaiera de contrer parmi les nombreux cyclos présents. « Les cyclotouristes ne sont pas des rigolos » dixit Bruno.

Bruno, Thibaud et moi-même quittons le groupe à en haut de l’Escargot pour rentrer « tranquillement ».

Je finis avec 93 km au compteur, 827 m de D+ et 27,1 de moyenne (à mon avis, mais notre expert Strava Thibaud nous le confirmera, la partie Fleury-Escargot a été parcouru à vive allure).
Chapeau à Denis (revenant) et Thibaud (15 jours sans vélo) qui ont préféré s’accrocher pour retrouver plus tard la forme.

A bientôt

Franck

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.