samedi 23 juillet 2016

 

Comme je ne pouvais pas sortir dimanche matin (départ de mon fiston en colonie de vacances), j’avais décidé de sortir. Après quelques échanges de SMS et de mails, je suis au moins sûr de rouler avec Yves. Finalement, départ de chez moi vers 7h50, je rattrape Jean-Michel Bourreau et un Ballain dans Villejust. Nous causons un peu Ardéchoise et Etape du tour. Finalement ; il y a du monde au RDV et Thibaud s’est finalement décidé à venir.

Dès le départ, nous nous retrouvons à 3 (Yves, Thibaud et moi) sur un parcours que j’avais concocté la veille. Arrivé au déluge que nous montons de concert, personne à l’horizon. Départ classique par Bel-Air, la roncière. Nous filons bon train au point que Yves se fend d’un : « A cette allure, on sera rentré à 11h30 ! ». Nous contournons Angervilliers par le Sud en direction de Saint-Arnoult. Je me rends compte que j’ai mis le parcours mais pas lancé mon compteur (ce qui explique les similitudes avec la sortie de Thibaud vu que j’ai récupéré son fichier). Le Val Saint-Germain (au marais, le sous-bois est magnifique ce matin), Saint-Cyr-sur-Dourdan, notre trio fonctionne à merveille et arrive à Saint-Arnoult après être passé à proximité de Rochefort en Yvelines.

Nous prenons une route inhabituelle à partir de là : direction Rambouillet via Clairefontaine par une route en pleine forêt. Nous n’avons pas trop le temps de l’apprécier car un quatrième larron vient accélérer l’allure. Le compteur se balade entre 35 et 40 à l’heure ! A l’entrée de Rambouillet, nous tournons à droite et décidons de pousser jusqu’à Dampierre pour notre pause car les bidons sont bientôt vides et la chaleur commence à se faire sentir. Depuis le début de la sortie, le vent est là, pas trop fort mais assez irrégulier. Thibaud et notre compère nous prennent 3 mètres vers Cernay. Malgré nos efforts, nous n’arrivons pas à recoller avec Yves mais heureusement, la pause arrive à la fontaine située à l’entrée de Dampierre connue de Thibaud. Nous avons alors presque 70 km et à ma grande surprise une moyenne de 28,7 km/h.

Notre compère ayant continué, nous traversons Dampierre, Chevreuse et Saint-Rémy et tournons à droite pour monter la Vacheresse une nouvelle fois ensemble (sauf à la toute fin où Thibaud fera la pancarte). Après la rentrée est des plus classiques : Gometz, Janvry et la folie Bessin que nous finissons par monter après avoir essayé une variante proposée par Strava qui nous a amené dans un camp de manouche où j’ai failli me faire bouffer les mollets par deux chiens (comme il n’y avait pas grand-chose à manger, ils m’ont laissé tranquille). Du haut de la folie Bessin jusqu’à Villejust, nous prenons le vent qui a forci et qui finit par nous user.

Séparation à Villejust avec Yves et à Villebon avec Thibaud (j’ai décidé de rentrer par Champlan-Massy).

Les states de Thibaud (on ne s’est pas quitté donc ça doit ressembler aux miennes) : 108,3 km, 876 m de D+ et une moyenne de 28,2 km/h (je dois avoir quelques bornes de plus).

Une belle sortie avec un trio homogène qui m’a personnellement bien plu mais bien fatigué aussi !

Franck

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.