dimanche 9 juillet 2017
par  Yves DANIELLOUGilles

 

…Avec le groupe 2, c’est vite dit, ça roulait tellement fort au départ le long de la Seine qu’en blaguant j’ai dit que nous allions revenir sur le groupe 1, et ma prémonition s’est avérée exacte, nous sommes revenus sur Franck à l’entrée de Seine-Port… Eh non, c’est Franck qui a levé le pied dans le groupe 1, « ça roule trop vite devant », nous a-t-il dit… Venant de Franck, ça devait rouler fort effectivement.

Pas mal de monde à la mairie ce matin, et il y avait du « lourd »… dont le retour parmi nous de Laurent Milleret.

Le groupe 2 s’est constitué tout naturellement une fois la Seine traversée : Gilles Caffiaux, au mieux de sa forme ; Thierry Levesque, Laurent Fautras ; Gérard Bez qui, lorsqu’il aura perdu quelques kilos, pourra envisager de changer de catégorie ; Robert Germain, Pierre Leyssenne, jusqu’à ce que Franck vienne se joindre à nous et animer le groupe…

Pour vous donner une idée de notre rythme, nous n’avons pas entendu Robert siffler comme à son habitude. Et il a un style de pédalage très déconcertant, souvent derrière, et subitement nous le voyons remonter, quelque soit le relief, avec une facilité déconcertante.

Quant à moi, j’ai joué en quelque sorte les Thomas Voeckler, en espérant pouvoir montrer ma roue arrière dans la côte de Montauger ; hélas, les jambes ne répondent plus comme je le voudrais.

102 km au compteur, avec une vitesse horaire moyenne qui avoisine les 28 km/h.

Nous avons eu une légère pluie orageuse à Brinville, pas bien méchante, mais qui a eu pour conséquence de bien mouiller la route.

Yves


Il est vrai qu’il y avait foule ce matin tous groupes confondus.

Les boparcours n°2 avec un 100 km sur le 2.1 et quelques bosses au programme, depuis mon retour d’Annecy je ressent du plaisir à rouler et surtout la possibilité d’emmener du braquet dans les montées.

Par exemple sur le Garmin il me sort une fréquence cardiaque moyenne de 144 et un maxi de 189 pulsations, alors que je ne pas si essouffler que ça ! en haut des cotes ou se fourni le plus gros des efforts, je passe chez le cardiologue le 24 juillet je lui en toucherais deux mots :)

La météo était à l’orage juste une averse comme l’a dit Yves de quoi salir le vélo grrrr ! !

Espérons pouvoir rouler cette semaine suivant dame météo, car le wk du 14 juillet je ne suis pas là !

Les copains semblaient ravis de leurs sortie, Laurent après une semaine dans le bassin d’Arcachon a tiré un peu la langue sur le final mais il ne s’économise pas dans le début de la randonnée.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.