Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 15 novembre 2015
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

Ce que je subodorais, par rapport aux engagements pris par certains quant à savoir s’ils vont rester dans le groupe 1 ou pas, s’est confirmé ce matin. Mieux même, dès le départ Gilles a passé la surmultipliée, c’est vrai que ça descend et c’est son point fort, mais après ça monte et il nous a fallu dépenser pas mal d’énergie pour revenir sur lui, et quand je dis « nous », je parle du groupe 1.

Ceci étant, nous étions bien une trentaine ce matin à la mairie. André Cazals a briefé le groupe 1 avant le départ et proposé un itinéraire différent au départ pour ne pas réitérer celui de dimanche dernier, tout au moins à partir de Bouray-sur-Juine. Louable en soi, mais deux belles bosses à rajouter au programme et quelque 6-8 km en plus. Nous voilà partis à 8 h 30 et dès le bas de la descente de Savigny, la chasse s’opère derrière Gilles. La locomotive est mise en route, et comme chacun sait, une locomotive avec tous ses wagons derrière, ne s’arrête pas comme cela, surtout quand on connaît la capacité de pédalage de certains d’entre nous. Tant que nous étions sur le plat, tout s’est bien passé, Bouray a été atteint sans casse, mais après, là où André a modifié le parcours, au grand dam de Gilles car son GPS était perdu, la première difficulté a été la montée vers Orgemont et a fait de gros dégâts. Je pensais naïvement que le groupe 1,5 allait se constituer tout naturellement, mais non, à Orgemont, André jouait le flic de service et nous orientait dans la bonne direction tandis que les cadors nous attendaient un peu plus loin. Descente sur Brières-les-Scellés puis direction Le Mesnil-Racoin avec une bosse qui peut se monter au train, mais creuse quand même des écarts. Et arrivés là-haut, nous avons été confrontés à un vent de face qui a laissé des traces.

A Morigny, nous avons retrouvé notre itinéraire, avec comme épouvantail en perspective la côte de Brières-les-Scellés, mais comme nous faisons la pause arrivés en haut, c’est un moindre mal. Là, compte tenu de la modification apportée à notre itinéraire de base qui se voyait majorer de quelques kilomètres, nous décidons de prendre le boparcours 4-2 à compter de Villeconin. Jusqu’à Bruyères-le-Châtel, nous sommes restés groupés, mais après il s’est produit pas mal de cassures, le rythme soutenu et le relief commençaient à se faire sentir sur certains organismes. Néanmoins, aussi bien à Bel-Air, qu’au Déluge et en haut de l’Escargot, les regroupements se sont opérés.

Faisaient partie de ce groupe : André Cazals, Thomas Caussé, Christophe Allyre, Guillaume Leignier, Pierre Leyssenne, Gilles Caffiaux, Franck Humblot et moi-même + 4 cyclos étrangers au club qui ont fait preuve d’une grande solidarité. Thibaud Vergé nous a quittés à l’entrée de Bouray.

Nous avons là un groupe 1 qui se confirme de sortie en sortie… et on peut dire que 2015 a vu sa renaissance, car il était au creux de la vague il n’y a pas si longtemps que ça. Les nouvelles recrues ont apporté progressivement un nouvel élan et un bel esprit d’équipe s’est instauré.

Yves.

photo Franck Humblot

Un grand merci à Jérémy Amathieu qui a fait le serre fil à plusieurs reprises pour me ramener dans le groupe.

Un groupe 1 exceptionnel vraiment soudé avec un chef de groupe André Cazals qui gère bien toute son équipe.

Pour la sortie Yves la déjà bien expliqué dans son CR.

À bientôt pour d’autres aventures…..

Gilles.

 

 

  • 4.1

Commentaires

mardi 17 novembre 2015 à 09h26 – par  Yves DANIELLOU

Contrairement à ce que j’ai pu écrire dans mon compte rendu, il n’y avait qu’un peu plus de 2 km de plus avec l’itinéraire concocté par André.

lundi 16 novembre 2015 à 17h37 – par  Franck

Ben, le maillot jaune a vécu une étape difficile….

lundi 16 novembre 2015 à 14h18 – par  Yves DANIELLOU

Frank, si je t’ai oublié, c’est justement parce que le compte y était… Après le départ de Thibaud, je ne dénombrais que 11 à chaque comptage, y compris moi-même. Ceci étant, comme le dit Gilles, tu es bien visible sur la photo avec ton maillot jaune que tu es bien obligé d’honorer !

lundi 16 novembre 2015 à 12h49 – par  Gilles

c’est rectifié, mais on te voit dans les photos au moins ceux qui te connaissent.

lundi 16 novembre 2015 à 12h16 – par  Franck

Yves, tu m’as oublié dans la liste ! C’est pas grave.

Sinon, je confirme haut et fort que je déteste le vent !! J’ai essayé de donner un peu au début mais j’ai vite compris qu’il fallait que je rentre dans le rang sous peine de ne pas tenir toute la sortie. Bien m’en a pris car j’étais bien dans la seconde partie où les « extérieurs » ont envoyé la purée.

Personnellement, je trouve un peu dommage que certains n’aient pas pris de relais dans le vent alors qu’ils sont bien au dessus laissant notamment Christophe s’épuiser dans de longs relais.

12 personnes dans ce groupe malgré quelques absents ACS compensés par les « extérieurs ». L’affluence se confirme dans ce groupe et la cohésion s’installe. On ne laisse personne derrière même, lorsque ça a borduré, les costauds vont chercher les derniers (certains ont même redescendu les bosses en partie !). Le vent a créé beaucoup plus d’écarts que les précédentes sorties pas seulement dans les bosses mais aussi sur le plat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.