Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 29 novembre 2015
par  Gilles, Yves DANIELLOU

 

Après une semaine sans vélo je me décide ce matin
à me rendre à la mairie pour participer à la sortie club.
Boparcours n° 5, le GR1 comme le GR1,5 feront le 5.2.

Le GR1 est composé de quatre membres Christophe Allyre,
Thomas Caussé, Alexandre Tella, Guillaume Leignier.

Pour le GR1, 5 une partie du groupe constitué au départ
Gérard Leconte, Francis Pin, Thierry Levesque, Gérard Bez et moi en
haut de Villejust et au déluge nous récupérons pas mal d’éléments
Franck Humblot, Thibaud Vergé, Yves Daniellou, Philippe Bonnard, Bruno Lamperière « un temps parti avec le groupe 1 ».

Une météo pas vraiment clémente un vent très fort
pratiquement de face tout le long du parcours, légère
bruine, au début des routes bien grasses, une sortie
automnale en somme.

Beaucoup de bordures vont se créer avec le vent, une
crevaison de Franck à la sortie de Cernay la ville.

Quelques variantes sur ce parcours avec un kilométrage
identique.

Une sortie plutôt sympathique malgré les conditions,
beaucoup de vélo sur la route les équipes se préparent
pour l’année prochaine.

À bientôt pour d’autres aventures……

Gilles.


Beaucoup de vent ce matin assorti de gros nuages menaçants. Comme je suis sorti hier matin par un temps idéal pour la saison, la motivation n’était pas au rendez-vous pour cette sortie dominicale et j’envisageais de faire uniquement un aller-retour domicile-Le Déluge. C’était sans compter sur l’effet groupe qui a joué son rôle et le moral s’en est ressenti positivement.

Comme bien souvent lorsque l’itinéraire nous fait passer par Ballainvilliers ou Villemoisson, je préfère ne pas me rendre au rendez-vous de la mairie et accrocher éventuellement le groupe en cours de route ou l’attendre en un point précis, en l’occurrence ce matin, c’était Villejust.

Je montais donc à un train de sénateur la côte de Villejust lorsque je fus rattrapé par une rame du TGV (Guillaume Leignier, Thomas Caussé, Christophe Allyre et Alexandre Tella) qui ne me laissait aucune possibilité de l’accrocher, puis par Bruno Lampérière qui, victime d’une douleur musculaire, n’avait pu suivre le rythme imposé. Là-haut, elle fit quand même une halte pour saluer Thibaud Vergé et Frank Humblot qui, curieusement, ne cherchèrent pas à accrocher cette rame, ni d’ailleurs Bruno Lampérière. Le reste de ce qui composait le groupe 1 au départ de la mairie arriva peu de temps après et ainsi se constitua le groupe 2, avec la présence de Gilles Caffiaux, Gérard Leconte, Gérard Bez, Francis Pin, Thierry Levesque, puis Philippe Bonnard que nous retrouvons au Déluge.

Jusqu’à Cernay, ce ne fut pas une partie de plaisir avec ce vent de face qui nous obligeait à puiser dans nos réserves. A l’Auberge du Bout des Prés, à la sortie de Cernay en direction de Pecqueuse, nous avons fait notre pause, et, normalement le retour se présentait sous les meilleurs auspices avec un vent assez violent trois-quarts dos. Un kilomètre plus loin, Frank crève… Le groupe repart à bonne allure avec, quand même une bonne motrice en la personne de Bruno dont les muscles endoloris devaient être bien échauffés. Par la suite, nous avons éludé une partie du parcours en tournant à gauche direction Forges-les-Bains alors que nous aurions dû continuer tout droit vers Dourdan et prendre 2-3 km plus loin sur notre gauche pour aller sur Machery. A Fontenay-les-Briis, nous avons fait gauche-droite pour rentrer par la côte de Bel-Air, afin d’éviter Janvry où se déroule le marché de Noël. Et là, dans cette bosse, je me suis posé la question de savoir pourquoi Thibaud, Bruno et Frank n’ont pas accroché le TGV. Fallait voir comment ils l’ont montée !!!

A l’entrée de Marcoussis, j’étais en queue de peloton et j’ai aperçu Thierry qui semblait avoir des problèmes avec sa chaîne. J’ai cru que c’était Gilles qui était à ses côtés. Comme au pied de l’Escargot, ils n’étaient toujours pas là, j’ai fait demi-tour et… je n’ai vu personne. J’ai appris par la suite que Gilles était devant.

Montée de l’Escargot à mon rythme pépère, et arrivé presqu’en haut, je vois Thibaud, Frank et Francis qui venaient à ma rencontre. Ce qui fait que nous sommes rentrés tous les quatre par Villejust.

Personnellement, 82 au compteur. Finalement, je ne regrette pas cette sortie, mais je préférerais quand même un peu moins de vent.

Mon article fait double emploi avec celui de Gilles, et comme il est trop long, il ne rentre pas dans les commentaires.

Yves.

 

 

  • 5.2

 

1 thought on “B-P-5.2 / sortie club du dimanche de l’ACS / 29/11/2015”

  1. lundi 30 novembre 2015 à 14h42 – par Thomas Caussė

    Quelques lignes pour compléter ces CR du dimanche 29 novembre concernant les « échappés » du Gr1 : Alex, Christophe, Guillaume et moi Thomas !
    Arrivés en haut de Villejust on se retrouve avec Yves, Franck et Thibault et Bruno… on tergiverse un peu et puis on décide de partir devant tous les 4… et comme pour tout le monde a pris notre ration de vent pleine face !!! Toutes les lignes droites entre Janvry et Gometz se sont franchies dans la douleur !!! heureusement qu’on avait avec nous Guillaume : chapeau bas à lui vraiment ! Infatigable, toujours d’attaque il a assuré des relais parfaits quand nous 3 on pouvait plus avancer ! (et c’est toujours lui qui se permettait en plus de franchir toutes bosses en mode « tout à droite » !!! non vraiment bravo à lui et très heureux de l’avoir parmi nous à l’ACS)
    Ces genre de sorties avec vent contraire c’est vrai comme dit Christophe on prend pas de plaisir mais ça faits des souvenirs… et du foncier quand arriveront les beaux jours !
    (au compteur 80km en 2h59 avec 27 de moy)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.