lundi 20 mars 2017
par  Thibaud, Gilles

 

Vent fort défavorable au départ de ce premier parcours longue distance de l’année, aussi j’avais annoncé que je roulerais prudemment avec Gilles et Philippe (d’autant que j’avais plutôt mal fini les années précédentes !).

Départ groupé (avec Gilles et Philippe, mais aussi Franck, Thomas, Thierry, Bertrand et Jean-Claude Gautrin). Le groupe se reforme à chaque fois après les bosses de Villejust et du Déluge et nous abordons tranquillement le début de parcours. Arrivés à Roussigny nous sommes repris par un gros peloton dont nous prenons les roues.
Après Limours, Philippe décroche (voir CR de Franck) mais après discussions, le reste du groupe ACS reste dans le peloton. Puis Gilles préfère aussi décrocher au niveau de Rochefort. Comme nous avions prévu de rouler groupés, je décroche et reste avec lui pour attendre Philippe. A partir de là nous roulerons tous les trois sur le reste du parcours.

Sur la première partie nous formons un groupe de 5 (avec 2 cyclos – un homme et une femme – de l’ACBE) puis 7, mais tout le monde ne prend pas les relais ! Face au vent jusqu’à Béville-le-Comte nous laisserons du coup pas de force en assurant l’essentiel du travail. Après une courte pause, nous repartons tous les trois.
Après une quinzaine de kilomètres, nous sommes repris par un gros peloton composé de quelques triathlètes et de cyclos du CVTS. Nous prenons le train qui roule bien mais pas trop fort (en gros nous couvrirons le deuxième tronçon à un peu plus de 28 km/h de moyenne). Après Maintenon les volontaires sont plus rares et je me laisse prendre au jeu et emmène le groupe une bonne partie du temps jusqu’à Cherisy.

Là, pause au chaud avec Gilles (Philippe a ses sandwiches et préfère manger dehors mais viendra tout de même prendre un petit café). Le retour se fera à trois sur l’intégralité du parcours, toujours à bon rythme régulier sans être violent. Comme je me sens bien en cette fin de parcours j’en profite pour lâcher un peu (pas trop quand même !) les chevaux dans les bosses de la fin de parcours (dans la fôret de Rambouillet mais surtout Malassis – Le Cormier, Roussigny et La Folie Bessin).
Après un parcours retour à une bonne moyenne (28.2), nous finissons notre 200 un peu après 15h00. Bonne moyenne pour notre trio (27.3 km/h après un départ prudent – autour de 25 à Béville-le-Comte – et deux-tiers de parcours à un bon rythme). Satisfait d’avoir bien fini ce 200 pour la première fois en quatre ans (souvent un peu tôt dans la saison pour moi encore en manque de kilomètres à cette période de l’année !), probablement parce que je suis parti plus prudemment que d’autres fois (par exemple l’année dernière).

Thibaud.


Tout est dit par Thibaud !

Un peu frustré du comportement des quatre membres de l’ACS devant, alors qu’il était prévu de rouler tous ensemble départ arrivé.

En plus nous pouvions redémarrer ensemble après Cherisy, ils préfèrent partir avant nous prétextant qu’ils ont froid, ils pouvaient rentrer dans le bar au chaud !

Mais bon ! comment changer l’état d’esprit quand l’on s’aperçois que la performance est au bout ?

Notre trio à rouler de concert et une moyenne de 27.2 km/h à l’arrivé ce qui veut dire et je me répète que l’on pouvait rester ensemble.

Merci à Thibaud pour son comportement exemplaire.

À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

 

 

Trace de Thibaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.