Amicale Cyclo Savigny sur Orge,

dimanche 22 mars 2015
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

Nous étions 32 Saviniens à participer à la randonnée « Soleil et Ombrages » à Courcouronnes en ce dimanche 22 mars 2015, et pas facile de la relater tant elle a été l’objet d’éclatements et de regroupements.

Déjà, pour s’inscrire au gymnase du stade du Lac, c’était une cohue indescriptible. Il est vrai que je suis arrivé en même temps que les clubs de Chilly-Mazarin et Ballainvilliers, et hormis Philippe Bonnard et Jean-Michel Bourreau, je ne voyais personne d’autres du club. Le convalescent que je m’estime être s’est donc inscrit sur le 80 km avec pour seule ambition d’essayer de suivre un groupe, de préférence du club.

Sur le parking, j’ai retrouvé Christophe Allyre, Gilles Caffiaux, Antoine Cléguer, Thomas Caussé, Frank Humblot, et avec Philippe, nous avons fait un petit groupe bien sympa, qui rapidement a pris un rythme assez soutenu sous les impulsions de Christophe et Thomas, aidés par un vent favorable.

Jusqu’au premier contrôle à Boutigny, nous sommes restés groupés, et là, nous avons retrouvé Denis Blaise qui pensait que nous étions devant. Le départ de Boutigny fut quelque peu dispersé, Denis a suivi un paquet, Christophe et Thomas un autre. Notre groupe est resté soudé jusqu’au rond-point où se séparaient le 80 et le100. Et là, Philippe est resté avec moi, bien qu’inscrit sur le 100. Deux-trois autres cyclos nous ont accompagné jusqu’au second contrôle, situé après La Ferté-Alais, à la ferme Saint-Aubin. Juste avant, nous avons eu le plaisir de retrouver Raymond Colas, de retour après une longue absence sur la route. Et au contrôle, qui retrouve-t-on, Christophe qui s’était inscrit aussi sur le 80 et qui…était cuit… Durant notre pause, nous voyons aussi arriver Gilles, qui a fait demi-tour pour opter pour le 80 peu de temps après la séparation du 80-100, il craignait la distance et le vent. Et sur la ligne droite à la sortie de Ballancourt en direction de Chevannes, nous avons eu l’occasion de constater combien effectivement Christophe était cuit, il payait ses efforts du matin et aussi le fait d’avoir roulé seul dans le vent après avoir quitté Thomas, inscrit sur le…100. Aussi, quelle fut notre surprise de voir se porter à notre hauteur entre Chevannes et Mennecy notre Thomas ; pas possible qu’il soit déjà là alors qu’il est censé avoir fait 20 km de plus que nous. Certes, il appuie sur les pédales, mais quand même ! Et pourquoi mettrions-nous sa parole en doute ? Sur cette portion de route, un groupe relativement important s’est constitué et… miracle pour moi, j’ai retrouvé toutes mes sensations au pied de la côte de Montauger que j’ai monté sur le 52×17 avec les félicitations de Thomas arrivé en haut.

L’approche de Courcouronnes s’est faite de façon plus ou moins hasardeuse, pas facile de se retrouver dans ce décor de ville nouvelle, certes les routes sont belles, mais les ronds-points sont nombreux et le fléchage est très équivoque.

A l’arrivée, nous avons retrouvé quelques amis du club, dont le président et le secrétaire.

Il y a eu 433 participants répartis sur 4 distances, 35, 60, 80 et 100 km. C’est Chilly-Mazarin, avec 39 participants, qui a décroché la coupe du club le mieux représenté.

Côté organisation, je dirais :

  • Fléchage : peut mieux faire ;
  • Contrôle : très bien achalandé.

PS. – Après avoir vérifié son itinéraire, Thomas s’est rendu compte qu’il a éludé une partie du parcours en rejoignant directement Chevannes de Mondeville, alors qu’il aurait dû passer par La Ferté-Alais !

Yves.

Pour ma part je pensais faire le 100 km, mais arrivé dans la la montée du Pressoir je me suis rendu compte que j’allais pénaliser mes deux compagnons de route Franck et Antoine donc j’ai préféré faire demi tour reprendre le circuit du 80 km.

Juste de retour sur le dit circuit un groupe important de Villabé avec quelques éléments de Ballainvilliers me permettrons de rallier le deuxième contrôle ou j’ai retrouvé Philippe, Yves, Christophe pour un retour à Courcouronnes plus ou moins chaotique, la méforme est revenu sur cette randonnée, le vélo est cruelle parfois :)

Finalement une moyenne honorable malgré mes faiblesses.

À bientôt pour d’autres aventures….

Gilles.

JPEG - 450.7 ko

zoomer sur l’image

 

 

Commentaires

Dimanche 22 mars 2015 : randonnée « Soleil et Ombrages » à Courcouronnes

dimanche 22 mars 2015 à 19h33 – par  Franck

Je suis vert. J’avais écrit un article mais il a disparu !!

J’ai pris des nouvelles de Gilles après mon arrivée qui m’a confirmé avoir repris le groupe et le regain de forme d’Yves en fin de randonnée. Comme quoi c’est bien de rester sage en début de rando. Content pour toi Yves !

Après la bifurcation, on en a bavé à 2 avec Antoine dans le vent car il fallait envoyer pour avancer ! Avant le second ravito, on revenait sur un groupe bien fourni. C’était Massy dans lequel Denis s’était glissé. Après le ravito, les Massy Boys embrayent et beaucoup lâchent. Voyant Denis et Antoine lâchés également, je décide de les attendre et nous avons fini la rando avec 2 Massy et nous 3.

Je finis à 27,6 de moyenne pour 99,35 km ! J’ai été un peu surpris par la moyenne même si, dans la lignée du Longjumeau, j’avais encore de bonnes jambes qui m’ont permis de prendre pas mal de relais tout au long de la sortie. Nous étions quand même bien entamés à l’arrivée.

Nous avons croisé Bruno et Christophe André qui se sont perdus et ne sont arrivés qu’à 8h10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.