mardi 25 novembre 2014
par  Yves DANIELLOU , Gilles.

 

Après avoir consulté les différents bulletins météo à la télé, et malgré un ciel menaçant, je me suis décidé à enfourcher mon vélo à 8 h 30 et, au bout de quelques dizaines de mètres, quelques gouttes de pluie ont fait leur apparition et ont persisté pendant une dizaine de minutes, mais me fiant aux prévisions qui ne nous annonçaient que de faibles pluies éparses en cours de matinée, j’ai persévéré et j’ai bien fait, car, d’une part au Déluge j’ai retrouvé 8 collègues tout aussi motivés que moi, et d’autre part nous n’avons pas eu une seule goutte de pluie de la matinée.

Dès le départ, deux groupes se sont constitués, celui que j’appellerai le groupe 1 au sein duquel se trouvaient André Cazals en fer de lance, Gilles Caffiaux, Thibaud Vergé qui nous a fait la surprise d’être des nôtres, Daniel Laforge (Longjumeau) et moi-même. Je crois qu’André voulait nous montrer une bosse que nous ne montons jamais, et pour cause, elle est en cul-de-sac. Pour y aller, il nous a fait prendre la direction de Bel-Air et arrivés à La Roncière, nous avons bifurqué sur la gauche pour aller sur Bruyères-le-Châtel. S’ensuivent quelques petites routes qui nous mènent au pied de cette bosse au sommet de laquelle se trouve l’église de Saint-Yon. Côte pittoresque avec un pourcentage moyen de 2 chevrons je pense. Montée au train et en début de sortie, elle passe bien. Là-haut, bien que nous n’étions qu’en début de sortie, nous avons fait notre pause. La descente a dû être faite prudemment, car les feuilles mortes jonchaient le sol. Pour plus de détails, voir la carte à Gilles.

La suite se passa sans incident. Nous avons monté Souzy-la-Briche, Saint-Chéron en direction du Marais, La Fontaine-aux-Cossons, la bosse qui mène vers l’autoroute après Vaugrineuse, la sortie de Briis-sous-Forges pour passer par Chantecoq, et l’inévitable côte de La Folie-Bessin, montée malheureusement en ordre dispersé.

Le groupe 2 était constitué de Michel Vincent, Jean-Michel Bourreau, Bernard Jousset et Jean-Claude Le Métayer (Chilly). Il a pris la direction de Janvry.

Nous étions chez nous sur le coup de midi. Personnellement, j’avais 76 km au compteur, et je n’ai même pas mon vélo à nettoyer.

Yves

Ci-Joint le parcours Garmin :

Pour ma part je trouve le dénivelé un peut important pour la saison 830 m D+ sur 84 km, j’ai l’impression d’embêter mes camarades de jeu qui sont obligés de m’attendre en haut des bosses. Mais bon ! c’est comme ça.

à bientôt pour d’autres aventures…..

Gilles.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.