dimanche 14 mai 2017
par  Yves DANIELLOU, Gilles

 

Ne pouvant me rendre à la mairie pour 8 heures, j’ai attendu les cyclos ayant opté pour cette sortie à l’intersection de la rue du Commandant-Barré à Viry-Châtillon et la D-445. Pas bien longtemps, car au bout d’à peine 5 minutes, j’ai vu arriver Christophe Allyre, Thomas Caussé, André Cazals et Pierre Leyssenne, ce dernier à mon grand soulagement ! Et la suite m’a donné raison, car dès que ça monte, Pierre et moi ne sommes plus en mesure de suivre le train imposé par les deux locomotives que sont Christophe et Thomas.

Au rond-point des Bordes, nous avons dérogé à l’itinéraire officiel en évitant Lisses et Mennecy, préférant rester sur des routes en rase campagne et nous avons pris la direction de Vert-le-Grand pour rejoindre Mennecy par Echarcon. Malheureusement, les GPS se sont affolés par la suite et nous avons « navigué » à l’aveuglette par la suite, y compris à Champcueil où nous avons continué pour aller sur Loutteville et Beauvais alors que nous aurions dû prendre à droite pour rejoindre Mondeville. Christophe avait pris la bonne direction !

Dans la bosse située à la sortie de Beauvais en direction de Mondeville, Pierre et moi avons décroché. Le trio devant nous a attendu à Mondeville et sur proposition d’André, Pierre et moi allons directement sur Boutigny pendant qu’André, Christophe et Thomas font une boucle par Guigneville pour rejoindre également Boutigny. Mais à partir de là, comme nous ne savions pas par où allaient arriver nos collègues, et que le GPS de Pierre n’avait toujours pas retrouvé sa route, nous avons fait notre propre itinéraire sur le chemin du retour, et au final nous avons quand même fait pas loin de 100 km.

J’ai regretté de ne pas avoir pris mon itinéraire papier avec moi. De toute façon, Pierre et moi n’aurions pas pu suivre le trio et nous n’avons pas à regretter notre présence avec eux. Non seulement, nous les aurions freinés dans leur avancée, mais en plus nous serions rentrés cuits.

Nous avons eu le droit à quelques gouttes très éparses de pluie, mais quand nous sommes arrivés au retour sur la ZI de la Marinière à Bondoufle, visiblement il avait pas mal plu.

 

Commentaires

dimanche 14 mai 2017 à 21h11 – par  Franck

Pauvre André qui doit être un peu juste faute de km et de se retrouver avec les 2 TGV !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.