Sortie-découverte. Pour peaufiner ce que sera le 100 km de notre randonnée cyclo, les organisateurs de notre club avaient décidé d’en faire notre sortie ce jeudi 6 avril 2017, malheureusement les tristes événements qui ont marqué notre club ces derniers jours ont contraint certains d’entre nous à ne pas y participer.

Comme l’itinéraire passe par chez moi, je ne me suis pas rendu au point de départ et j’ai pris au passage, à Villemoisson, les six cyclos qui composaient le groupe, à savoir Laurent Fautras, Robert Germain, Gilles Caffiaux, Thierry Levesque, Gérard Leconte et André Gontrand qui, bien que n’étant pas du club, a tenu à nous accompagner.

Longpont est la première difficulté. Peut faire quelques dégâts. Nous entrons ensuite en zone semi-rurale jusqu’à l’entrée de Saint-Germain-les-Arpajon où nous retrouvons une zone urbaine jusqu’à la sortie de Bruyères-le-Châtel. Auparavant, nous avions récupéré Philippe Bonnard qui venait à notre rencontre. La Belle-Etoile, Le Marais, puis à gauche où nous montons sur Saint-Chéron avant d’amorcer la descente. Troisième difficulté avec la montée de La Petite Beauce. Fera des dégâts. Souzy-la-Briche, Villeconin et la montée vers Montflix (4e difficulté). Marchais, Roinville-sous-Dourdan. En face la montée vers Beauvais (5e difficulté). Descente sur Les Loges, puis Levimpont où se fera le premier contrôle au kilomètre 54 et où nous faisons notre pause.

Saint-Cyr-sous-Dourdan a posé un petit problème d’itinéraire. Sera affiné. Longvilliers, Rochefort-en-Yvelines, Bullion, Ronqueux (6e difficulté), Longchêne, Pecqueuse, direction Limours, puis son centre où, au rond-point du bas de la ville, nous prenons la direction de Roussigny. Je n’ai pas compris. Nous quittons une zone rurale pour rentrer en zone urbaine alors que si avions continué sur Le Cormier à la sortie de Pecqueuse, comme nous le faisons habituellement, nous restions à la campagne jusqu’au pied de la côte de Roussigny, où nous attaquons la septième difficulté de la matinée.

Dans la descente du Déluge, nous bifurquons à droite et évitons le centre de Marcoussis, nous passons devant le Centre national du rugby et arrivons à Montlhéry à l’intersection de la N-20. En face, un raidillon de quelque 10% où pas mal de cyclos mettront le pied à terre dans cette ruelle étroite avant de déambuler à gauche à droite dans les rues de Montlhéry qui nous mènent au pied du rond-point des Belles-Dames, puis Longpont, Villiers-sur-Orge, le rond-point des chiens suivi de celui de Ballainvilliers où j’ai quitté le groupe.

Je tiens à préciser ici que je n’ai pas compris cet itinéraire sur le final après le Déluge. Pourquoi nous faire entrer en zone urbaine alors que nous avons la possibilité de rouler sur des routes de campagne jusqu’à Ballainvilliers en passant par Villejust, et ça ne modifierait pas énormément le kilométrage. La route de La Folie-Bessin est dangereuse en semaine, mais le dimanche, c’est calme.

Les départs et arrivées se font déjà en ville, c’est un handicap pour le club organisateur, faisons en sorte que les cyclos, en majorité citadins, qui viendront participer à notre rallye puissent rouler sur des routes de campagne.

Yves


Oui cette reconnaissance était nécessaire car il y a des parties du parcours à revoir.
Pour ma part n’arrivant pas à me débarrasser d’une bronchite depuis ma participation au 200 km de Longjumeau, je me suis quasiment habillé en tenue hivernal vue les températures basses annoncées, mais finalement au bout d’une heure de route les températures deviennent agréables, dans la montée de la Petite-Beauce je suis montée en surchauffe obligé d’enlever quelques couches, un peu plus confortable mais la surchauffe m’accompagnera jusqu’à la fin du parcours, merci à mes compagnons de route d’avoir attendus.
Le parcours est assez costaud et nous devrions atteindre les plus de 1000 m de dénivelé positif en passant par la cote de l’escargot de Marcoussis.
À bientôt pour d’autres aventures…

Gilles

 

Commentaires

vendredi 7 avril 2017 à 11h05 – par  Yves DANIELLOU

En réponse à Gilles, je pensais plutôt à un retour par La Folie-Bessin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.